Haier Pad W800 : tablette Windows très abordable

4

Les tablettes sous Windows se démocratisent au point que l’écart avec un équivalent sous Android s’est réduit à quasiment rien. Cette Haier Pad W800 en offre vraiment beaucoup pour le prix exigé. Reste à déterminer si Windows se justifie sur un modèle 8 pouces.

HaierPAd_W800-03.jpg

Cette Haier Pad W800 sort des sentiers battus. Bien que concentré sur l’entrée de gamme, Haier nous a, ces dernières années, surpris à de multiples reprises avec des appareils offrant souvent un rapport qualité/prix particulièrement attractif. Haier est même venu titiller l’iPad mini avec la Pad Mini G782 en faisant une incursion très réussie dans la tablette milieu de gamme. Avec ce modèle W800, le fabricant chinois propose une tablette sous Windows 8.1 au prix très attractif de 129 euros.

Bien finie

HaierPAd_W800-01.jpg

Esthétiquement et à ce prix pas question de s’attendre à du métal, on doit se contenter d’une coque en plastique soft touch et d’un design sans extravagance. Ceci dit la qualité de fabrication est satisfaisante. Les pièces sont bien ajustées, les plastiques sont de qualité et l’ensemble donne l’impression d’une certaine solidité. La tablette est relativement épaisse et un peu lourde au vu de sa diagonale. Pas de quoi dégrader l’ergonomie. On note tout de même que les bords de l’écran sont relativement fins ce qui rend la tablette facile à utiliser d’une seule main. Les quelques boutons sont tous regroupés sur la tranche droite. Outre le bouton de démarrage et celui permettant de régler le volume, on trouve une touche « Windows », un positionnement assez étrange. On aurait préféré une touche tactile comme sur la plupart des tablettes Windows. La connectique est réduite mais l’essentiel est là avec un lecteur micro-SD, une sortie micro-HDMI et un connecteur micro-USB permettant de recharger l’appareil. On apprécie particulièrement le choix d’un tel connecteur, bien plus pratique et commun qu’une prise propriétaire.

Ecran lumineux

HaierPAd_W800-02.jpg

L’écran de 8 pouces est étonnamment bon. La technologie IPS garantit des angles de vision corrects et la luminosité est assez élevée pour qu’il soit lisible dans la plupart des circonstances. Les couleurs manquent de justesse, avec un blanc qui tire notamment un peu vers le jaune mais rien de trop choquant. Deux capteurs, un dorsal et un en façade sont présent mais la qualité d’image est trop mauvaise pour en faire quoi que ce soit. Même pour un simple chat vidéo, le bruit est très élevé. Coté son, les hauts parleurs manquent de puissance et saturent vite, mieux vaudra utiliser un casque.

Mémoire limitée

HaierPAd_W800-04.jpg

En interne, on trouve un processeur Intel Atom Z3735G doté de quatre cœurs cadencés à 1,33 GHz. A notre grande surprise, ce dernier suffit à garantir une bonne fluidité pour peu que l’on se cantonne à de la bureautique et du multimédia. Malheureusement, l’unique gigaoctet de mémoire vive embarqué est rapidement saturé. On doit donc faire attention à ne pas lancer trop d’applications en même temps. Autre point ennuyeux, le stockage. Avec seulement 7 Go d’espace disponible sur les 16 embarqués, on se retrouve très vite à l’étroit. L’utilisation d’une carte micro-SD limite un peu les dégâts mais c’est franchement peu dès que Windows s’encombre… L’autonomie atteint les 6 heures, une durée respectable pour une tablette Windows.

Haier Pad W800 : si on veut absolument Windows

HaierPAd_W800-07.jpg

La tablette Haier Pad W800 a indéniablement des défauts, le manque de mémoire vive et de stockage en particulier peuvent se révéler ennuyeux. Reste qu’à ce prix, il est difficile d’exiger plus. On peut toutefois se demander s’il ne vaut pas mieux payer quelques dizaines d’euros en plus pour avoir plus de mémoire vive et de stockage. Sinon, au niveau de la finition, de l’écran et de la puissance de calcul, c’est satisfaisant. Reste à se poser la question de l’intérêt d’une tablette 8 pouces sous Windows. Les applications posent toujours problème par rapport à Android. En revanche, c’est un PC avec les avantages que cela comporte en termes d’usage et de gestion multimédia. Le premier intérêt sera évidemment de faire de la bureautique d’appoint avec Office intégré (abonnement d’un an compris). Il semble donc que le plus intéressant sera d’opter pour la W800 vendue avec un clavier/housse/support Bluetooth à 149 euros.

Caractéristiques :
– Réseaux : WiFi
– Système d’exploitation : Windows 8.1
– Processeur : Intel Atom Z3735 quadruple cœur 1,33 GHz
– Mémoire : 16 Go (5 de libres)
– Écran : 8 pouces IPS 1280 x 800
– Dimensions : 209 x 124 x 9 mm
– Poids : 358 g
– Connexions : Micro-USB, micro-HDMI, micro-SD

Prix : 150 euros

Noter cet article
HaierPAd W800 03 100x70 - Haier Pad W800 : tablette Windows très abordable

7.5/10

Les Plus

  • Rapport qualité/prix
  • Ecran lumineux
  • Bonne finition

Les Moins

  • Manque de mémoire vive
  • Espace de stockage trop limité

4 COMMENTAIRES

  1. a éviter avec 16 go j’ai installer windows 10 et comme cela prennais trop de mémoire j’ai voulu revenir a windows 8.1 et plantage
    J’essaye de reinstaler windows 8.1 avec un cd mais impossible de trouver les pilotes sur le site Haier et sur internet donc en cas de plantage aller chez un specialiste donc produit peu chére mais a éviter

    • Salut, j’ai moi même essayer d’installer Windows 10 sur le haier en essayant de récupérer de la mémoire disque dur pour obtenir 16go . Et mêmes en faisant un délete de cette partie du disque et après un défaut de démarrage et une installation de soit disant Windows 10 je me retrouve avec mon fameux Windows 8.1. Au par avant j’avais fait une sauvegarde du recouvery sur une carte sd insérer sur le cote avec un adaptateur. Pour le moment j’arrive toujours a réinstaller ce fameux Windows . Au reset de la tablette il faut bien choisir le choix de la réinstallation. Je cherche toujours a faire cette manip ,mais je crois qu’il y a un micro programme au redémarrage qui m’en empêche .

  2. salut mon appareil fonctionnait mal suite a ce problème j’ai réinitialiser le système depuis la je cherche a installé mais impossible

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here