Koss Porta Pro Black Edition : toujours le meilleur casque

0

Après plus de 25 ans d’existence, le casque nomade par excellence subit un lifting très léger par la couleur et le cordon. C’est une excellente occasion pour vous reparler d’un des meilleurs casques nomades de tous les temps.

PortaPro_3.jpg

Nous ne pouvions pas y résister. Il fallait profiter de l’occasion pour actualiser le test. Le casque nomade à arceau Koss Porta Pro est disponible en noir. Cela peut paraitre banal comme information mais quand on sait que c’est le casque à la plus grande longévité de tous les temps et dont c’est le premier changement notoire, on est déjà plus attentif. Phénomène unique dans notre industrie, le Porta Pro est produit de manière inchangée pour l’essentiel depuis 1984, soit plus de 25 ans ! Et à chaque fois que Koss a voulu le moderniser, ce fut un échec commercial cuisant. Pour marquer le coup et sans doute éviter tout risque, Koss fait évoluer son casque par une nouvelle version : la Black Edition. Nous profitons donc de cette évolution insignifiante pour vous reparler de ce casque de légende qui à notre avis est toujours un des meilleurs qui soit dans sa catégorie.

Moins moche

PortaPro_1.jpg

Cette édition en noir corrige tout de même un des plus gros manque de ce casque : son look plutôt bon marché si on le compare à ce qui se fait aujourd’hui. Et il est vrai que le bleu qui se délave avec le temps n’aide pas vraiment. En noir, c’est tout de même nettement plus classe. Le Porta Pro se distingue déjà des autres casques par un excellent confort de port et un système de réglage bien pensé. Avec l’arceau en métal souple et les écouteurs dont la position se règle, il s’oublie une fois qu’il est sur la tête tout en assurant un maintien suffisant. Son principe est supra-aural, les écouteurs venant se plaquer sur le pavillon des oreilles sans les englober. Il est aussi très léger avec 64 grammes seulement, câble compris. Il se plie en rabattant les écouteurs ce qui permet de l’emporter facilement dans la pochette fournie.

Autre amélioration que ceux qui en ont déjà un apprécieront particulièrement, le câble n’est plus composé de deux fils qui avaient en plus la sale manie de s’entortiller dans tous les sens. Le Black Edition dispose d’un câble gainé de tissus et qui ne se divise que lorsqu’il s’approche du casque avec pour conséquence que la chose ne se torsade plus. Le câble est un poil plus court avec 1,2 mètre versus 1,3 pour l’ancien. La prise est un jack 3,5 mm et un adaptateur 6,35 est évidemment fourni.

Excellent confort et bon couplage

PortaPro_3.jpg

Le confort de port est donc excellent ce qui est dû aussi aux coussinets supérieurs qui prennent appui sur le crâne. Ils améliorent aussi le couplage acoustique ce qui est essentiel pour avoir un bon son. C’est un casque ouvert qui laisse passer tous les bruits extérieurs. Il n’y a donc aucune isolation acoustique mais en contrepartie, on se sent très bien, même après un port prolongé de plusieurs heures. L’impédance élevée et une bonne sensibilité donnent un bon rendement, il n’y a donc pas de restriction par rapport à un baladeur qui ne délivre pas beaucoup.Koss_PortaPro_impedance.jpg

A la mesure, on note aussi que la réponse est très équilibrée et couvre tout le spectre audio sans bosses notoires. Seul l’infra-grave est un peu en retrait ce qui est la règle sur un casque de ce type.

Koss_PortaPro_reponse.jpg

A l’écoute, le Porta Pro séduit d’emblée par une belle dynamique, un rendu très musical et sans aucun manque évident. L’équilibre global est excellent avec notamment un médium très présent et des aigus qui ne sont jamais agressifs, une double caractéristique rare sur un casque nomade. Le grave et le bas-médium sont un peu mis en avant ce qui arrondit le son sans toutefois tomber dans l’exagération. Ce n’est pas un casque studio et un tel réglage compense parfaitement les limites d’un casque supra-aural. La restitution est très agréable, jamais fatigante et très naturelle. Le niveau possible est toujours suffisant, même avec un baladeur un peu anémique. Tout cela est donc très bon et explique aussi cet exceptionnel engouement. Mais nous avons gardé le meilleur pour la fin. Vendu 50 euros sur le Web, ce casque offre un rapport qualité/confort/prix tout bonnement exceptionnel et même en cherchant bien, on ne voit pas qui pourrait le concurrencer dans sa catégorie de prix, si ce n’est peut-être le Sennheiser PCX-100 II moins flatteur dans le rendu en raison d’un grave plus tempéré.

Pas mieux !

Pour résumer, le Porta Pro est léger, confortable, nomade et surtout procure un rendu audio exceptionnel à un prix contenu. Il pourrait donc bien être reparti pour vingt-cinq ans de carrière supplémentaires. Il est d’ailleurs garanti à vie pour les organes vitaux. En revanche, les coussins finissent par s’user et ils sont vendus par six à 10 euros ce qui est un peu abusif mais bon, on ne va pas critiquer au vu du reste et vous pourrez toujours en tricoter.

Caractéristiques
– Type : supra-aural ouvert
– Réponse en fréquence : 15 – 25 000 Hz
– Impédance nominale : 60 Ohms
– Sensibilité : 101 dB/mW
– Câble : 1,2 m
– Prise : jack 3,5 mm (adaptateur 6,35 livré)
– Poids : 60 grammes

Koss Porta Pro Black Edition : toujours le meilleur casque
2.3 (45%) 4 votes

9/10

Les Plus

  • Excellent rendu
  • Port très confortable
  • Rapport performances/prix

Les Moins

  • Look toujours pas au top

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here