Aude : l’application gouvernementale SAIP n’a pas averti la population de l’attaque terroriste

0

Alors qu’une prise d’otages a eu lieu aujourd’hui dans l’Aude, l’application SAIP, censé alerter les populations, n’a pas fonctionné.

Aude : l'application SAIP du gouvernement n'a pas averti la population de l'attaque terroristeNouvelle attaque terroriste, nouveau dysfonctionnement du service SAIP. Mis en place après les attentats de 2015, ce Système d’Alerte et d’Information des Populations n’a pas alerté les habitants de l’Aude qui ont téléchargé l’application sur leurs smartphones. Aujourd’hui, un terroriste a pourtant semé le trouble pendant plus de trois heures.

SAIP : après les attaques dans l’Aude, l’application doit-elle être revue ?

Ce vendredi 23 mars, un homme armé a tiré sur des CRS avant de pénétrer dans un Super U de Trèbes, dans l’Aude. Il y a retenu en otage une dizaine de personnes, avant d’être abattu par les forces de l’ordre. Selon un premier bilan provisoire, l’individu, qui se réclamait de Daech, a tué trois personnes.

En théorie, l’application SAIP aurait dû envoyer une notification sur les smartphones de ses utilisateurs habitant dans l’Aude, pour les prévenir du danger. Sur Twitter, les internautes ont vite exprimé leur incompréhension face à l’utilité de ce service. Par le passé, il a déjà montré des défaillances. Lors des attaques au Louvre en février 2017, aucune alerte n’avait été envoyée. Encore mieux, le 14 juillet 2016 à Nice, la notification était arrivée deux à trois heures après les faits.

Avec ce nouvel échec dans l’Aude, l’application, téléchargeable gratuitement sur smartphones Android et iOS, n’a donc fonctionné que 90% du temps. De quoi créer un faux sentiment de sécurité.

Pour s’informer, les réseaux sociaux restent donc une valeur sûre, à condition de savoir où jeter un oeil. Pensez notamment au compte Twitter du ministre de l’Intérieur ou de l’AFP, alimentés en temps réel. Facebook a également mis en place son traditionnel Safety Check. Une page propose aussi de regrouper les informations de certains médias.

Aude : l’application gouvernementale SAIP n’a pas averti la population de l’attaque terroriste
2.5 (50%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here