Les développeurs peuvent désormais enregistrer vos données Face ID

0
Selon un rapport de Reuters, le fait qu’Apple partage les données Face ID de l’iPhone X fait peur à certains experts en sécurité.

Face ID iPhone X Apple

Cette information, dévoilée dans une charte dédiée aux développeurs détaillant l’utilisation de Face ID, semble aller à l’encontre les déclarations faites par Apple lors de l’annonce de l’iPhone X en septembre dernier.

Face ID de l’iPhone X accessible aux développeurs

Les dirigeants de la société avaient fait un effort pour apaiser les préoccupations en matière de confidentialité en parlant de stockage strict sur l’appareil et de cryptage pour les données relatives à Face ID.

Cependant, il faut y regarder de plus près en ce qui concerne les informations auxquelles les développeurs auront réellement accès et à quelles conditions. Selon la fameuse charte de développement, les éditeurs d’applications tierces ont uniquement accès aux données de cartographie faciale visuelle, et non à la représentation mathématique qui est utilisée pour déverrouiller l’iPhone X en utilisant Face ID.

Apple prétend que cette dernière est cryptée sur l’appareil lui-même, de sorte que même les employés d’Apple ne pourraient pas y avoir accès. Pourtant, les développeurs ont toujours accès à une représentation du visage de l’utilisateur dans le cadre de la caméra True Depth. Avec des données sur plus de 50 expressions faciales qui peuvent informer un développeur sur la façon dont vous bougez les sourcils ou la bouche par exemple.

C’est de cette manière qu’ont été créés les filtres spécifiques à l’iPhone X de Snapchat, présentés sur scène lors de la présentation du téléphone, qui sont vraiment plus sophistiqués que les filtres standard il faut le dire.

Bien entendu, Apple a posé ses restrictions. La marque à la pomme affirme ainsi que les données ne peuvent jamais être utilisées pour la publicité ou le marketing, et qu’elles ne peuvent pas être regroupées et vendues à des sociétés d’analyse. Apple interdit également aux développeurs de créer des profils d’utilisateurs anonymes en utilisant des informations d’identification faciale.

Pour finir, on imagine que les applications devront demander l’autorisation afin d’utiliser Face ID, comme c’est déjà le cas pour plusieurs autres fonctionnalités du smartphone.

Que pensez vous du fait que les développeurs ont accès aux données de Face ID ? N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires !

Les développeurs peuvent désormais enregistrer vos données Face ID
4 (80%) 1 vote

Pas de commentaires

Laisser un commentaire