Fortnite : Epic Games poursuit en justice un cheater de 14 ans

2

Le mois dernier, Epic Games a pris la décision inhabituelle non seulement de bannir deux joueurs de Fortnite pour triche, mais également de les poursuivre en justice.

Fortnite Epic Games cheaterIl s’avère que l’un des accusés n’a que 14 ans et que sa mère n’est vraiment pas très contente.

Epic Games ne supporte pas la triche sur Fortnite

Et ce jeune joueur en fait les frais en se retrouvant en justice après avoir été banni 14 fois du jeu pour avoir triché. Seulement, la mère de l’énergumène en question n’est pas tout à fait d’accord et elle l’a fait savoir dans une lettre adressée au tribunal en charge de l’affaire, dans laquelle elle attaque le traitement de l’affaire par Epic Games pour plusieurs raisons :

Tout d’abord, elle dit que les conditions d’utilisation de Fortnite exigent le consentement parental pour les mineurs, et qu’elle n’a jamais donné ce consentement.

Ensuite, elle affirme que l’affaire est basée sur une perte de profits, mais soutient que c’est un jeu vidéo gratuit, et que pour prouver une perte, Epic Games devrait fournir une déclaration certifiant que la tricherie du jeune garçon a causé directement une « perte de profit massive ».

Elle affirme également qu’en s’attaquant aux joueurs individuels plutôt qu’aux sites vendant / fournissant le logiciel de triche, Epic Games « utilise un enfant de 14 ans comme bouc émissaire ». Elle prétend aussi que son fils n’a pas, comme l’affirme Epic Games, aidé à créer le logiciel de triche, mais l’a simplement téléchargé en tant qu’utilisateur.

Enfin, la mère affirme qu’en publiant publiquement le nom de son fils, Epic Games a violé les lois du Delaware relatives à la divulgation d’informations sur les mineurs.

La lettre entière et plus d’informations sur cette affaire peuvent être trouvés à cette adresse.

N’hésitez pas à discuter de cette histoire dans la section des commentaires !

Fortnite : Epic Games poursuit en justice un cheater de 14 ans
4 (80%) 5 votes

2 COMMENTAIRES

  1. je te foutrait la maman en justice pour abandon d’éducation de rejeton.
    banni 14 fois le gamin..!! elle était pas au courant. à quel moment on lui met la tronche dans l’écran à la mère indigne.

Laisser un commentaire