Fortnite : les problèmes récents causés par le patch de Meltdown

0

Il semble que si le patch de Meltdown n’affectera pas tant que ça nos PC, il aurait une influence importante sur le jeu en ligne multijoueurs. On le voit aujourd’hui avec le hit Fortnite du studio Epic Games.

Fortnite

En effet, le studio met les ralentissements et autres problèmes de ces derniers jours sur le dos du patch de sécurité qui règle la faille liée à Meltdown sur les serveurs cloud tiers.

Les serveurs de Fortnite rament à cause du patch de Meltdown

Epic Games blame donc les correctifs de Meltdown pour les problèmes de connexion des joueurs et les freeze dans Fortnite, en  mettant en avant l’utilisation intense des processeurs dans les services de cloud tiers que le jeu utilise. D’ailleurs, il pourrait y avoir d’autres « problèmes inattendus » au cours de la semaine prochaine, alors que d’autres services seront mis à jour, nous informe Epic Games.

Bien entendu, le studio a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour «atténuer et résoudre» les problèmes à mesure qu’ils se présentent. Ce problème n’est pas propre à Epic Games mais à toutes les firmes qui dépendent d’Internet. En effet, elles n’ont pas beaucoup d’autres choix que de corriger Meltdown et d’accepter les ralentissements. D’ailleurs, même s’il contrôlait entièrement les services de cloud de Fortnite, Epic Game ne voudrait certainement pas laisser ses systèmes vulnérables aux attaques sérieuses. Cependant, cela suggère que les fournisseurs de jeux en ligne (dans leur ensemble) vont devoir se démener s’ils veulent éviter les problèmes de connexion et autres ralentissements/freeze qui surviennent lorsque les serveurs dépassent leurs limites.

De votre côté, avez vous constaté des ralentissements ou avez vous connu des difficultés pour vous connecter à Fortnite ou tout autre jeu en ligne multijoueur ? N’hésitez pas à faire part de votre expérience dans la section des commentaires !

Fortnite : les problèmes récents causés par le patch de Meltdown
3.7 (74.55%) 33 votes

Pas de commentaires

Laisser un commentaire