Instagram : un Russe se tue en faisant un selfie avec une grenade dégoupillée

1

Un jeune Russe de vingt-six ans est mort, peu de secondes après s’être pris en photo sur Instagram, une grenade à la main.

Instagram selfie russeD’après la presse locale où s’est déroulé l’accident, le jeune homme, Alexander Chechik, aurait envoyé un SMS à un ami, avec une fois encore une photo de lui avec la grenade dans sa main. Il lui demandait si tout allait bien et où est ce qu’il était. Alexander lui demande de ne pas trop insister, avant que son ami ne récidive.

Instagram : les selfies qui peuvent être mortels

La police a ouvert une enquête. Selon elle, le jeune garçon n’avait pas d’envies suicidaires. Ses photos postés sur Instagram, où celles envoyés par SMS à ses amis n’étaient pas un message d’adieu. Il s’attendait à ce qu’il n’y ait pas d’explosion tant qu’il n’avait pas lancé.

Malheureusement, l’accident d’Alexander Chechik n’est pas un cas isolé. Dans la région montagneuse de l’Oural, deux personnes sont mortes dans des conditions similaires. 

Le phénomène est devenu très dangereux et se multiplie partout dans le monde. Le nombre de décès ne cessent d’augmenter. En Grande-Bretagne, un cinquantenaire s’est tué en haut d’une montagne en tombant, une perche à selfie à la main. Deux touristes polonais ont chuté du somment de la falaise Cabo de Roca, toujours en tentant de prendre un selfie. Plus récemment, un Néo-Zélandais est tombé du second étage en voulant prendre un selfie sur Instagram depuis sa fenêtre.

Face à la multiplication d’accidents mortels du à cette pratique narcissique, des campagnes de sensibilisation ont été lancées par les services publiques de différents pays concernés par la hausse de victimes.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires !

Instagram : un Russe se tue en faisant un selfie avec une grenade dégoupillée
2.7 (53.33%) 3 votes

1 commentaire

Laisser un commentaire