LG 29EA93 : une vraie réussite

0

Le LG 29EA93 est un moniteur IPS 21 :9ème haute résolution. Il se pose en alternative sérieuse aux écrans 27 pouces WQHD, d’autant qu’à 550 euros, le prix est quand même nettement plus acceptable. Et à l’essai, l’appareil présente des qualités indéniables. Un futur best-seller en haut de gamme.

ouverture-02.jpg

Le LG 29EA93 est un moniteur 29 pouces haut de gamme à dalle IPS de très haute résolution. On atteint les 2560 x 1080, c’est donc un peu moins élevé que sur un Viewsonic VP2770 mais le format 21 :9ème offre d’autres possibilités.

tablo1.jpg

Design et finition

Entrons dans le vif du sujet avec le design de cet appareil. C’est absolument superbe. La coque blanc brillante se mêle agréablement au pied chromé.

SAM_0076.jpg

Attention, c’est tout en plastique, mais le résultat est vraiment qualitatif. Sur la face avant, le plastique blanc cède la place à une dalle intégrale, donnant à l’appareil des petits airs d’écran borderless.

SAM_0077.jpg

Une fois allumé l’écran n’est pas si « borderless » que ça, puisqu’il faut compter cinq bon millimètres. Mais, surprise absolue, cette dalle intégrale… est intégralement matte ! C’est possible !

SAM_0072.jpg

On se demande pourquoi les constructeurs de télé n’y ont pas pensé, car côté qualité d’image, c’est nettement au-dessus de ce que l’on peut trouver en dalle brillante. Il n’y a aucun reflet gênant, même quand la pièce est éclairée. Magnifique.

Ergonomie

L’ergonomie est en revanche réduite au minimum, design oblige. On peut juste incliner la dalle. En revanche, l’OSD est absolument fantastique. Les boutons tactiles sous la dalle répondent correctement.

SAM_0079.jpg

L’OSD est très clair, bien organisé et les pictogrammes changent en fonction de réglage considéré, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’aller dans le menu pour savoir où on en est.

Equipement

L’équipement est très complet avec suffisamment de prises HDMI les appareils courants. En revanche, pour accéder à la pleine résolution, il faudra utiliser la connectique DVI dual Link. La connectique MHL est de la partie. Mais le fait est que la résolution et le format de la dalle ne s’y prêtent pas bien.

SAM_0073.jpg

LG 29EA93 : consommation honnête

La consommation du LG 29EA93 est une très basse, à 26,8 W. Pour un 29 pouces en dalle IPS, c’est vraiment très bon.

tablo2.jpgLe LG 29EA93 offre un réglage par défaut plutôt convaincant. La température des couleurs est grossièrement ajustable. Le mode chaud est trop chaud, à 5600K. Le mode moyen est à 6500K, et le froid est calé à 7900K. Bref, on a tendance à privilégier le mode moyen évidemment. L’image est peut être encore un peu verte. On peut ajuster les curseurs primaires à la main. Voici un point de réglage qui fonctionne bien : rouge=22, vert=45, bleu=50. On laisse le contraste à 90% et la luminosité à 33% et voilà :

l_29EA93.jpg

Pour rappel, ce graphique donne la différence entre la nuance de couleur désirée et celle réellement affichée.

– Si DeltaE > 3, alors la couleur affichée est sensiblement différente de celle exigée, cet écart pourra être perçu par l’utilisateur.
– Si DeltaE tablo3.jpg

On appréhendait un peu cette mesure car les dalles IPS ne sont pas connues pour leur contraste exceptionnel. Ici, l’appareil s’en sort vraiment bien. On approche les 941 :1 à la mesure, c’est vraiment une bonne surprise, d’autant que la dalle est matte.

Passé au Gretag Eye-one Display 2, l’écran montre qu’il va un peu au-delà du standard. On retrouve sur la gauche la bonne fidélité de la dalle.

g_29EA93_final.jpg

Le gammut représente la richesse des couleurs affichées. Les coins du triangle sont les couleurs primaires (en synthèse additive, bien sûr). Ainsi, la surface du triangle représente l’ensemble des couleurs affichables en combinant les trois teintes primaires avec plus ou moins d’intensité pour chacune d’entre elles. Donc plus la surface du triangle est étendue, plus les couleurs sont riches.

LG 29EA93 : Uniformité spatiale

Nous avons mesuré l’uniformité de cet écran. Pour rappel, voici la méthode :

Nous réglons la dalle sur 50 % de luminosité, 50 % de contraste et nous mesurons l’uniformité de l’éclairage dans une image blanche quadrillée en 64 zones de taille égale : le point le plus lumineux est considéré comme le point 100 %, la valeur du noir précédemment mesurée est considérée comme 0 %, les autres valeurs mesurées sont étalées ensuite.

unif_LG.jpg

Le LG 29EA93 offre une uniformité parfaite. Pour l’instant, ce 21 :9ème offre des qualités statiques vraiment surprenantes. C’est vraiment une bonne surprise.Le LG 29EA93 offre une réactivité à la demande. Mais voilà, les dalles IPS ne sont pas très réactives par nature et pour les joueurs, rien ne vaut hélas les écrans TN. Ici, on devra se contenter de la position « moyenne » pour l’overdrive. Au-delà il y a trop de dépassement de consigne. Résultat des courses, on tourne plutôt autour des 20ms. C’est moyen.

latency_LG.jpg

Pour rappel, encore une fois :

Cette courbe recense les différentes valeurs de latence en fonction du niveau de gris à atteindre. Une alternance noir-blanc se traduit sur la courbe par un point avec l’abscisse 255, une alternance noir-gris donne un point à 125 d’abscisse tandis qu’une alternance noir-gris foncé affiche 50, etc. La latence officielle ISO spécifiée par le constructeur ne concerne que les transitions noir/blanc (0/255).

Dépassement de consigne

Avec nos options de réglage, il n’y a pas de dépassement de consigne. L’écran récolte donc un A.

A_class.jpg

Pour rappel, la classe d’overdrive Ere-numérique permet d’évaluer la précision de l’overdrive sur les dalles LCD. Quelle importance me direz-vous ? Si l’overdrive est mal maîtrisé, les couleurs affichées ne sont pas du tout correctes pendant plus d’une image. On obtient une couleur plus flashy que celle demandée. C’est gênant dans les films où ce phénomène engendre du bruit vidéo. Dans les images animées, ce problème peut se traduire par l’apparition d’aberration chromatique. Certaines couleurs non demandées apparaîtront temporairement, du rouge dans une transition vert-jaune par exemple.

Dans la pratique

Le format est intéressant, mais voilà, comment fait-on pour s’en servir ? Côté PC, mieux vaut en passer par le DVI dual link. La mise à l’échelle n’est pas bonne.

SAM_0078.jpg

L’espace de travail est vraiment généreux et on peut facilement éditer plusieurs documents en même temps. La résolution verticale de 1080 ligne est toujours moins intéressante qu’un bon écran 16 :10ème comme le Iiyama XB2485WSU.

Mais quand on utilise autre chose qu’un PC, comment trouver le bon format ? Un panel d’options s’offre à vous :

SAM_0081.jpg

Dans les jeux vidéo déjà, le mode étendu n’est pas recommandable, voici ce que cela donne sur PS3 :

SAM_0080.jpg

Tout est complètement étiré, c’est inutilisable. Le mode 1 :1 permet surtout de se rendre enfin compte… que la PS3 n’est pas foutu de faire tourner la plupart des jeux en en 720p. Ici, on trouve tous les jeux en mode fenêtré, en résolution native, alors forcément, c’est petit.

SAM_0084.jpg

Le plus simple dans ce cas est de de contenter du mode « format original ». Et dans les jeux, la mise à l’échelle est très acceptable. La fluidité est un peu juste, faute d’une réactivité suffisante.

SAM_0083.jpg

Dans les films, le mode Cinema1 est le plus intéressant… si votre film est en 2,35 :1. Voici l’image originale tirée d’un Blu-ray :

SAM_0085.jpg

Et voici l’image en grand format :

SAM_0086.jpg

La mise à l’échelle est d’une qualité surprenante. Cela dit on constate tout de même que l’image est légèrement rognée sur les bords. Dommage.

SAM_0087.jpg

Par contre, les images sont d’une grande qualité avec un rendu HD particulièrement convaincant :

SAM_0088.jpg

Il y a peu de bruit vidéo. Le contraste est un peu élevé mais la dynamique est appréciable.

LG 29EA93 : excellent

Le LG 29EA93 est une agréable surprise. La vitre intégrale matte est une réussite et les qualités statiques de la dalle sont très intéressantes tant pour un usage PC que pour un usage vidéo. Seul le jeu vidéo est un peu en retrait, comme souvent pour les écrans IPS. En attendant, pour le prix, on en a pour son argent.

tablo4.jpg

Retrouvez tous nos moniteurs LCD en test dans nos pages.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here