L’outil de surveillance rêvé vient d’être créé : une caméra microscopique autoalimentée

0

Des chercheurs viennent de créer un type de caméra à la fois microscopique et doté d’une autonomie infinie, soit l’outil de surveillance et d’espionnage parfait.

L'outil d'espionnage rêvé vient d'être créé : une caméra microscopique autoalimenté
Cette caméra est l’appareil parfait pour vous espionner !

En mettant de côté les questions de sécurité et de voyeurisme qu’elle implique (surveillance, espionnage…), la caméra inventée par une unité de recherche de l’université du Michigan est un outil technologique impressionnant. Mesurant à peine un millimètre, cette caméra microscopique s’autoalimente grâce à la lumière pour pouvoir fonctionner en permanence.

Une prouesse technologique pour cette caméra microscopique

Voici comment fonctionne cette caméra microscopique. Le capteur d’image qu’elle contient, comme celui de votre smartphone, est capable de collecter la lumière et la transformer en photographie, mais aussi de s’autoalimenter. Les chercheurs lui ont greffé une cellule photovoltaïque, juste en dessous des photosites, soient les pixels qui récupèrent les informations de luminosités et de couleurs. Les photosites n’étant pas totalement opaques, la lumière peut donc passer à travers et être collecté par la cellule photovoltaïque. Cette dernière agit dans le seul but de transformer la lumière en énergie.

L’ensemble permet donc à la caméra de simultanément capter de l’énergie et d’enregistrer un flux d’image allant de 7 à 15 images par secondes. Vous l’aurez compris, la qualité d’image n’est pas exceptionnelle, mais la prouesse technique, elle, l’est. Après tout, l’appareil ne dépasse pas la taille d’une miette de pain. Plus précisément, les photosites mesurent 5 microns de large. Avec une surface actuelle totale de 1 mm², ils peuvent collecter presque 1 nanowatt, soit le nécessaire pour fonctionner sans le moindre apport énergétique extérieur, sans la moindre batterie, tout en conservant cette dimension microscopique, idéale pour la surveillance.

À l’heure actuelle, cette caméra microscopique est encore à l’état de prototype de recherche en laboratoire, où elle fonctionne avec un ensemble de câbles pour permettre de récupérer les images. Les chercheurs affirment pouvoir encore l’améliorer, notamment pour limiter la consommation énergétique du composant et lui permettre plus de possibilités. Les perspectives, notamment en matière de surveillance et d’espionnage, ont de quoi effrayer.

L’outil de surveillance rêvé vient d’être créé : une caméra microscopique autoalimentée
4 (80%) 2 votes

Pas de commentaires

Laisser un commentaire