Musique : une intelligence artificielle compose un album pop !

2
Intelligence Artificielle

Un album pop composé par une intelligence artificielle fait sensation. I Am AI vient de sortir et nous interroge sur la créativité des robots.

Un album entièrement composé et produit par une intelligence artificielle ? C’est désormais chose faite ! Avec des paroles écrites et chantées par une chanteuse, cet album nous fait réfléchir sur les droits d’auteurs des robots. Sont-ils les créateurs de leurs contenus artistiques ? Rien n’est moins sûr.

Un album fait par une intelligence artificielle : quel droit d’auteur ?

Les techniques de composition artistique ne sont pas qu’aux humains. On a récemment vu l’émergence d’outils de création musicale comme Jukedeck ou encore Magenta de Google. Voilà qu’une intelligence artificielle, AI en anglais, vient de composer entièrement un album aux sons Pop. L’instrumentation a donc été réalisé par Amper, un ordinateur intelligent. Il a cherché et composé les rythmes qui pourraient fonctionner sur le marché afin de créer des chansons de qualité. Il a utilisé un algorithme capable de suivre les goûts du public en matière de musique.

La chanteuse américaine Taryn Southern vient en effet d’obtenir un album pop composé par un système d’intelligence artificielle. Les paroles ont été écrites et chantées par elle mais ensuite mis en accord grâce à Amper. De ce fait, Taryn Southern affirme vouloir partager les recettes de l’album avec l’IA. A qui seront versées les royalties, au robot ou à ses concepteurs ?

Si les œuvres musicales réalisées par les logiciels comme FlawMachines ou DeepBach sont en libre de droit, l’album I AM AI semble ne pas tomber dans cette catégorie puisque Taryn Southern y a participé. Selon le code de la propriété intellectuelle, pour qu’une oeuvre soit protégée, son créateur doit justifier de l’utilisation de son esprit, c’est-à-dire de sa capacité à produire une oeuvre artistique. On parle ici d’une qualité humaine qui nous est propre. Hors, Amper est un ordinateur intelligent. Comment doit-on procéder dans ce cas-là ?

En 2016, le parlement Européen s’est penché sur la question des droits de propriété intellectuelles spécifiques aux robots. Irait-on vers un avenir où les robots ont le même statut intellectuel que les hommes ? Au vu des dernières avancées technologiques, il serait temps de se pencher davantage sur la question. En attendant, n’hésitez pas à aller écouter la chanson Break Free de Taryn Southern, disponible dés à présent.

Pensez-vous que les robots sont l’avenir de la création musicale ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Musique : une intelligence artificielle compose un album pop !
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

    • Sachant que ces abrutis d’humains comme tu dis on crée le dit en passant robot…. chercher l’erreur. En faite tu es un abrutis :)

Laisser un commentaire