Olympic Destroyer, le Malware des Jeux Olympiques de PeyongChang

0
Durant l’ouverture des Jeux Olympiques de PeyongChang, une attaque malveillante, Olympic Destoyer, a été signalé par le Comité International Olympique.

Olympic Destroyer, le Malware des Jeux Olympiques de PeyongChangAlors que la cérémonie d’ouverture se déroulait bien, un malware a tenté de saboter le bon déroulement des événements ce vendredi 9 février. Pour le moment, aucune information n’a été redue officielle quant à la nature de l’attaque. Mais après une enquête d’experts, on a pu identifier un malware nommé Olympic Destroyer.

Olmypic Destroyer : le logiciel qui devait perturber l’ouverture des Jeux Olympiques

Le CIO a reconnu trois jours après le début des jeux qu’il était la cible d’une cyber-attaque. Cette dernière n’a pas fait trop de dégâts au niveau informatique. Néanmoins, le site officiel des Jeux a été suspendu pendant un certain temps. Heureusement tout a été rétabli dans un temps record. Le malware était programmé pour détruite toutes les donnés selon l’enquête d’experts spécialiste de la cyber-criminalité. Si cette attaque avait abouti, elle aurait sérieusement compromis toute l’organisation des éventements sportifs, à commencer par le service de billetterie. Cela dit, la portée de l’attaque a été moins puissante que les précédentes de son genre. Personne ne saurait expliquer pourquoi cette attaque précise a subi un traitement de faveur de la part de ses cyber-agresseurs..

Les premiers suspects sont les Russes. Privé de Jeux Olympiques pour cause de dopage répétitifs lors de l’édition de Sotchi en 2014, ils ont un « mobile » pour exécuter ce genre d’attaque. Mais selon MacAfee, cela pourrait provenir des Nors-Coréens, alors que ses derniers tentent de une approche de paix durant ses jeux.

Que pensez-vous de la cyber-attaque le système des Jeux Olympiques ? Dites-le nous dans les commentaires.

Noter cet article

Pas de commentaires

Laisser un commentaire