Panasonic Lumix FZ1000 : Reflex Killer !

0

En voilà une bonne nouvelle ! Alors qu’on entend un peu partout que le marché des bridges est moribond, le géant japonais propose un Panasonic FZ1000 pétri de qualités, à commencer par un rapport qualité-prix imbattable !

FZ1000-01.jpg

De loin, on confondrait presque le Panasonic Lumix FZ1000 et le GH4. Impression confortée par une ergonomie générale proche de l’hybride haut de gamme de la marque et par une multitude de fonctions et d’options de personnalisations qui lui permettent de venir aussi concurrencer le Sony RX10. Le Lumix FZ1000 arbore un look assez agressif avec des arrêtes saillantes et une silhouette tirée d’un épisode de la saga de la guerre des étoiles. Le FZ1000 est plutôt viril dans son approche mais déroute une fois en main. En effet la construction en polycarbonate apparaît un peu légère et semble manquer de densité, votre sac photo vous dira merci mais on aurait souhaité une finition plus aboutie : le Sony RX10 fait plus sérieux à côté.

FZ1000-05.jpg

Contacteur ON actionné, le Lumix FZ1000 se réveille instantanément : il lui faut moins d’une seconde pour déployer la masse de ses 15 lentilles et arborer alors fièrement son excellent zoom 25-400mm f/2,8-4. Malgré une ouverture glissante on notera une capacité de zoom qui permettra de couvrir 95% des besoins courants du photographe ! Outre sa fanfaronnade optique le Lumix FZ1000 vient directement chasser sur les terres du Sony RX10 puisqu’il embraque aussi un capteur 1 pouce de 20 Millions de pixels. Un combo intéressant qui ne manquera pas de toucher la sensibilité des amateurs de belle image.

FZ1000-02.jpg

Pour le reste la navigation dans les menus est fluide, on apprécie toujours autant la touche Q Menu pour un accès rapide aux principales fonctions. La dalle de l’écran orientable et montée sur rotule présente une définition de bon aloi de 921 000 points mais on regrette l’absence de fonction tactile pourtant généralisée sur tous les boîtiers haut de gamme de la marque.

tablo1.jpg

Panasonic Lumix FZ1000 : couteau suisse

Techniquement il ne manque quasiment rien au Lumix FZ1000 : son capteur est excellent de la plus basse sensibilité jusqu’à 1600 voire 3200 ISO, son zoom est hyper polyvalent, lumineux au grand angle et l’autofocus est hyper réactif. Que vous partiez en week-end en famille ou que vous souhaitiez pratiquer la photo un peu plus sérieusement, ce Lumix a de sérieux arguments.

FZ1000-04.jpg

Évidemment on aurait préféré une ouverture moins glissante car au 50mm on est déjà à f/3,3 pour atteindre le f/4 à 200mm mais la qualité d’image est flatteuse et la stabilisation est d’une efficacité redoutable. Panasonic fait le choix de ne pas trop lisser son image ce qui permet de garder du détail en montant en sensibilité. Attention en revanche au-delà des 3200 ISO justement la granulation est trop envahissante. Si sur ce point le Sony RX10 fait légèrement mieux on retrouve avec plaisir sur le Lumix FZ1000 la tripotée de filtres créatifs ce qui donne le choix d’un traitement d’image directement intégré au boîtier. Petit point négatif en ce qui concerne la qualité d’image, la dynamique semble un peu faible car sur des scènes contrastées on se retrouve rapidement avec des blancs brûlés. Le viseur est bien défini, clair et réactif mais on regrettera simplement que son design soit si pataud.

_9950084.JPG

_9950102.JPG

P9950107.JPG

P9950108.JPG

P9950109.JPG

P9950118.JPG

P9950123.JPG

Panasonic Lumix FZ1000 : il ne lui manque qu’une prise casque !

FZ1000-06.jpg

Soyons bref, le Lumix FZ1000 serait un outil parfait pour les vidéastes en herbe si Panasonic n’avait pas incompréhensiblement fait le choix de ne pas intégrer une prise casque pour gérer le son de sa prise de vue. En effet, doté de la 4K (3840 x 2160) à 25p, en MP4 à 100 Mb/s, d’un mode de couleur cinelike, des zebras, du focus peaking, d’une sortie HDMI, d’une sortie micro, d’un mode slow motion 100images / seconde et bien sur d’un mode Full HD 24, 25, et 50 images / seconde en progressif ou entrelacé le FZ1000 est richement pourvu. Heureusement sa fiche technique n’est pas qu’une esbroufe marketing puisque le boîtier assure parfaitement en prise de vue. Sachez juste que comme pour le GH4, c’est la zone centrale du capteur qui est utilisé et que de 25mm on passe à 31mm. Bref, ce bridge est le meilleur du marché… pour le moment !

tablo2.jpg

Noter cet article

8.5/10

Les Plus

  • Capteur 1pouce 20mpix
  • Zoom 25-400mm f/2,8-4
  • Vidéo 4K

Les Moins

  • Pas d'écran tactile
  • Ouverture glissante et lumineuse qu'au grand angle
  • Pas de prise casque

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here