Pour le PDG d’Orange la fin de la neutralité du Net est « une obligation »

1

La fin de la neutralité du Net est de plus en plus proche et pour Stéphane Richard, PDG d’Orange, c’est « une obligation ».

Stéphane Richard PDG Orange neutralité du NetPour rappel, la neutralité du Net est une règle qui empêche les fournisseurs d’accès de proposer un meilleur trafic sur un site et pas sur un autre. Aux États-Unis, elle est sur le point d’être enterrée et pour Stéphane Richard, on ne peut pas faire autrement en France, comme il a pu le dire sur BFMTV récemment.

Le PDG d’Orange est pour la disparition de la neutralité du Net

Stéphane Richard veut un Internet à deux vitesses : « Il y a certains usages comme l’Internet des objets, la voiture autonome ou une série de technologies à distance qui vont nécessiter des Internet particuliers en matière de latence et de vitesse« . Il ajoute qu’il faudra « des services, des Internet avec des fonctionnalités et des puissances différentes«  mais aussi mettre en place « les infrastructures qui permettront de faire cela« .

Les États-Unis pourraient être un modèle pour l’Europe et plus particulièrement pour la France. D’ailleurs ce jeudi 14 décembre, le pays de l’Oncle Sam décidera de la fin ou non de la neutralité du Net.

Avant de vous inquiéter, sachez que le PDG d’Orange a quand même tenu à dire que les opérateurs ne souhaitent pas « fouiller les contenus et faire un tri ».

Que pensez-vous de cette news ? Un débit bridé ça vous dit ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires et à nous dire si vous êtes pour ou contre la neutralité du net. Nous avons hâte de lire votre avis !

Pour le PDG d’Orange la fin de la neutralité du Net est « une obligation »
2.7 (53.33%) 6 votes

1 commentaire

Laisser un commentaire