Pioneer VSX-921 : sans fil et connecté

0

Proposé à un prix agressif compte tenu de son bon niveau d’équipement, l’amplificateur audio-vidéo Pioneer VSX-921est de prime abord très séduisant car il a, sur le papier tout ce que l’on rêve d’avoir sur un appareil de sa catégorie.

Pioneer-VSX921-face2.jpg

La connectique du Pioneer VSX-921 est tout d’abord relativement vaste. Cet ampli-tuner est livré avec un câble spécial, muni d’une liaison vidéo, pour iPod/iPhone. Il peut se connecter à des serveurs DLNA pour lire les fichiers audio (PCM, MP3, WAV, WMA Lossless, Apple Lossless). Et, cerise sur le gâteau, le VSX-921 est compatible AirPlay pour pouvoir être piloté depuis iTunes à partir d’un ordinateur, d’un iPhone, d’un iPad ou d’un iPod touch.

Pioneer VSX921 dos - Pioneer VSX-921 : sans fil et connecté

La prise USB et l’Adapter Port à l’arrière sont prévus pour le raccordement de modules optionnels de transmission sans fil Wi-Fi et Bluetooth.

Pioneer-AiRJam.jpg

Le VSX-921 est compatible avec les apps iPhone/iPod touch « iControlAV2 » et « Air Jam ». La première permet de le piloter à distance. La seconde donne la possibilité de créer et partager à plusieurs des playlists musicales.

Un air de déjà vu

En regardant à l’intérieur de l’appareil, on constate que cet ampli-tuner Pioneer présente de très nombreuses similitudes avec l’AVR-1912 de Denon vendu 100 € de plus ! Les étages de puissance notamment sont quasiment identiques. L’architecture technique et les fonctions des deux appareils sont donc assez proches.

P1100074.jpg

Par contre, les commandes et interfaces graphiques sont totalement différentes. Pour commencer, le VSX-921 utilise un système de calibrage maison extrêmement pointu. Baptisé MCACC Advanced, celui-ci permet, grâce au microphone fourni, une mesure multipoint de la pièce d’écoute. En plus du réglage des niveaux et retards des différentes voies, il égalise la réponse de chaque groupe d’enceintes, élimine les problèmes de phases, de réverbérations et d’ondes stationnaires. Tous les paramètres peuvent ensuite être retouchés manuellement par l’utilisateur puis enregistrés ou recopiés dans plusieurs « mémoires ». Cela donne la possibilité de réaliser un calibrage de niveau véritablement professionnel, mais mieux vaut bien potasser la notice avant de s’y attaquer.

P1100075.jpg

Evidemment, cet amplificateur dispose de tous les décodages modernes et attendus, même s’il ne sort pas du lot de ce point de vue. De même, il se contente de 4 entrées HDMI 1.4 ce qui sera suffisant la plupart du temps mais ne donne pas dans l’abondance non plus. Il se rattrape par ses possibilités réseau DLNA et l’intégration d’un module webradio. Le multizone se contente du plus basique en revanche. L’upscaling vidéo vers le 1080p est de bonne facture et remplacera avantageusement celle d’un lecteur DVD moins performant de ce point de vue. Pioneer-vSX921-telec.jpg

Dans la pratique, le VSX-921 est en effet assez compliqué à utiliser. Sa télécommande est d’une complexité totalement déroutante et ses menus OSD peinent parfois à s’afficher depuis la sortie HDMI. Nous nous sommes aussi aperçus que dans un appartement bruyant, le système de calibrage automatique MCACC peut se faire leurrer par des bruits de circulations par exemple et qu’il ne faut donc pas hésiter à recommencer l’opération tout en s’assurant d’avoir le calme absolu.

P1100076.jpg

Une fois bien calibré, le Pionner VSX-921 est un appareil particulièrement performant et convaincant à l’écoute. Il se positionne parmi les meilleurs, juste un peu en dessous d’un Yamaha RX-V671 (positionné à 650 €). Par rapport à un Denon AVR-1912 (700 €), le registre extrême grave et peut être un peu même tendu, mais les prestations sonores des deux amplis sont très proches. La restitution du VSX-921 est nerveuse et transparente tout en restant relativement douce et généreuse dans les basses. La réserve de puissance est suffisante pour alimenter de grosses enceintes. La scène multicanal est d’une très bonne définition, d’une grande cohérence et les effets surround sont parfaitement dosés.

Pour experts

Pioneer-VSX921-face.jpg

S’il n’y avait son ergonomie quelque peu alambiquée, compte tenu de ses excellentes performances et de son bon niveau d’équipement, le Pioneer VSX-921 se hisserait parmi les tout meilleurs modèles de sa catégorie. Il constitue assurément un très bon choix pour le fan de home cinéma qui est prêt à se plonger à fond dans les possibilités de calibrage aux petits oignons et qui pourra ainsi en tirer des merveilles.

Spécifications
– Puissance : 7 x 105 W/8 ohms
– Tuner : AM/FM
– Calibrage automatique : MCACC Advanced
– Fonctions multiroom : sortie zone 2 ligne (stéréo) ou amplifiée
– Traitement vidéo : upscaling 1080p
– Décodeurs multicanal : Dolby TrueHD, DTS-HD Master Audio, Dolby Pro Logic IIz
– Connectique audio-vidéo (entrées/sorties) : HDMI 1.4 (4/1), vidéo composantes (2/1), composites (6/1), audio analogiques stéréo (7/2), numériques coaxiales (1/-), optiques (2/-), analogique multicanal (-/0.1), casque (-/1)
– Connectique multimédia : 2 x USB, Ethernet, Adapter Port
– Fonctions réseau : DLNA, AirPlay, vTuner (webradios)
– Dimensions : 435 x 168 x 362,5 mm
– Poids : 9,9 kg

Prix : 600 euros

Pioneer VSX-921 : sans fil et connecté
4 (80%) 1 vote

7.5/10

Les Plus

  • Possibilité de calibrage de niveau professionnelle
  • Connectique polyvalente et évolutive
  • Une restitution sonore à la fois douce et nerveuse

Les Moins

  • Calibrage automatique pointu mais faillible
  • Utilisation compliquée

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here