Polémique autour du site 28max.com de la SNCF

0

Nous vivons une époque formidable. Dès que quelqu’un fait quelque chose, il se heurte immédiatement à un mur – souvent contournable – mais bien présent. La SNCF est un exemple de plus parmi des centaines d’autres avec son nouveau site 28max.com. Pour créer cette page, les designers se sont inspirés des sites pornographiques. Il n’en fallait pas plus pour générer une levée de boucliers. Il faut dire que la première version du site jouait pleinement la carte de l’ambiguïté et de la référence avec visages des jeunes femmes floutés et textes à double sens.

Si tous les liens pointaient vers le site officiel de la SNCF, cette approche n’a pas été du goût de plusieurs associations, parmi lesquelles Osez le féminisme et Les Chiennes de garde, qui ont porté plainte devant l’ARTP, l’autorité de régulation des télécommunications et des postes. Depuis, et si le site a conservé son approche première, tout ce qui pouvait engendrer de la polémique a disparu et le lien avec la SNCF est plus évident.

dqsdqsd.jpg

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here