RGPD : quels changements pour le citoyen et pour l’entreprise ?

0

Le RGPD (ou Règlement général sur la protection des données de l’Union européenne) a procédé à une refonte qui va permettre aux citoyens européens d’avoir plus de contrôle sur l’utilisation de leurs informations personnelles. Les entreprises vont être directement impactées.

RGPDCe nouveau règlement va être mis en place le 25 mai 2018. Cela va rassurer les 7 français sur 10 qui, d’après un sondage de l’institut BVA réalisé pour le Figaro, sont inquiets concernant la sécurité de leurs données personnelles sur Internet. Un sondage BVA pour le Syntec Numérique a révélé, quant à lui, qu’en 2013, seulement 20% de personnes étaient satisfaites du traitement de leurs informations personnelles. La population devient de plus en plus méfiante mais le RGPD va aller dans son sens en lui accordant plus de contrôle. Les entreprises devront se plier aux exigences de la loi sous peine d’avoir une amende pouvant atteindre 4% de leurs revenus annuels ou 20 millions d’euros.

Le RGPD va faire évoluer dans le bon sens les relations internaute/entreprise

Le RGPD va enfin instaurer un véritable climat de confiance entre le citoyen et l’entreprise en garantissant beaucoup plus de transparence et en « renforçant la sécurité et la qualité des systèmes d’information ». Toutes les données personnelles des internautes sont concernées par cette nouvelle mesure.

Le RGPD, qu’est-ce que c’est ?

Le Règlement général sur la protection des données de l’Union européenne va tout simplement remplacer les textes nationaux. Lorsque cette réforme sera mise en place en mai prochain, l’internaute pourra réclamer à une entreprise toutes les données personnelles qui ont été récoltées. La société en question sera donc plus transparente qu’actuellement en divulguant au citoyen tous ses faits et gestes lorsque des informations personnelles seront impliquées. Le consentement de l’internaute est au centre de cette nouvelle loi. Pour plus de détails sur la composition du RGPD, nous vous invitons à lire cet article.

Le citoyen est le grand gagnant et devient l’acteur principal du net

Après la mise en place du RGPD, l’internaute ne devrait plus logiquement voir dans sa boîte mail, des contenus qu’il ne veut pas comme des publicités sur des sujets qui ne le concernent pas. Ce serait aussi la fin de la revente de données vers des organismes publicitaires sans le consentement de l’individu propriétaire de ses informations. Ainsi, le RGPD apporte plus de clarté et offre une expérience sur Internet sans surprise.

L’entreprise doit désormais demander un consentement de l’internaute

D’après la loi en question, « le consentement devrait être donné par un acte positif clair par lequel la personne concernée manifeste de façon libre, spécifique, éclairée et univoque son accord au traitement des données à caractère personnel la concernant. ». Pour ce faire, l’internaute pourra passer par « une déclaration écrite, y compris par voie électronique, ou une déclaration orale. ». Il doit clairement déclarer son consentement, ce qui signifie qu’un silence ne vaut pas un consentement. La société se doit aussi de retirer rapidement un consentement si le citoyen change d’avis. Si violation de données il y a, alors l’entreprise devra le signaler dans les 72 heures.

Dans le cas où cette loi n’est pas respectée, alors la firme sera exposée à une amende comme mentionné précédemment.

Data protection officer : un nouveau métier incontournable dans l’entreprise

L’application du RGPD impliquera, pour les entreprises effectuant des traitements à grande échelle de données sensibles, la nomination d’un data protection officer (DPO). Celui-ci devra obligatoirement être consulté sur tous les traitements de données personnelles. Ses missions consisteront, selon les cas, à s’assurer de la protection et de la sécurité des données de l’entreprise et à mettre en place des actions de contrôle en coordination avec la direction des systèmes d’information. À noter que la présence d’un data protection officer sera également obligatoire dans toutes les administrations.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le RGPD dans les commentaires ! Nous avons hâte de vous lire !

RGPD : quels changements pour le citoyen et pour l’entreprise ?
3.6 (72%) 5 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here