[ TEST ] BlackBerry KEY2 : que vaut cette nouvelle génération à clavier physique ?

0

Le clavier physique n’a pas encore quitté BlackBerry ! Le KEYone a eu le droit à un successeur bien pensé : le BlackBerry KEY2.

[ TEST ] BlackBerry KEY2 : que vaut cette nouvelle génération à clavier physique ?
BlackBerry KEY2 : le retour réussi du smartphone à clavier physique

Le BlackBerry KEY2 forme une sorte d’anomalie dans le paysage de la téléphonie mobile et nous l’avons explorée avec plaisir. Cette nouvelle génération est arrivée sur le marché avec de nombreuses améliorations et parvient à être encore plus agréable à utiliser.

BlackBerry KEY2 : un clavier physique plus pratique et accessible

C’est grâce à ce clavier que BlackBerry parvient à se distinguer de la masse et la firme canadienne alliée à la TCL ne se repose pas sur ses acquis. En effet, elle a considérablement amélioré son bébé en le rendant plus pratique. Les touches sont plus grosses que sur la première génération et cela facilite grandement la saisir de texte. Par ailleurs, le clavier peut servir de touchpad pour vous permettre de naviguer sur l’interface sans avoir à toucher l’écran. On note également la présence très louable d’une touche raccourci qui vous donnera la possibilité d’accéder à une application en l’association à une lettre. Enfin, le lecteur d’empreintes digitales et la touche espace ne font qu’un.

Le BlackBerry KEY2 est aussi plus maniable que le KEYone et affiche de très belles finitions. Davantage compact, il affiche des dimensions de 151.4 x 71.8 x 8.5 mm (149.1 x 72.4 x 9.4 mm pour la précédente version). Le port jack se situe sur la tranche supérieure, le port USB-C prend place sur la tranche inférieure et les commandes physiques se situent sur la tranche de droite.

Un écran Full HD de qualité

Loin d’adopter le format 18:9 ou 19:9 et l’encoche, l’écran du BlackBerry KEY2 reste très convaincant. On est ici sur un ratio 3.2 pour une dalle de 4.5 pouces. Celle-ci est en mesure de proposer une définition de 1080 x 1620 pixels. Si les détails sont bien là et que la balance des couleurs est plutôt équilibrée, la luminosité maximale manque de punch. Il sera donc très compliqué de visionner des contenus dans de bonnes conditions en plein soleil.

BlackBerry KEY2 : une dalle 3:2 qui fait le boulot
BlackBerry KEY2 : une dalle 3:2 qui fait le boulot

Pas de Snapdragon 845 mais une configuration technique qui fait le job

Le BlackBerry KEY2 opte pour le processeur Qualcomm Snapdragon 660 qui est épaulé par 6 Go de mémoire vive. Cette configuration de bonne facture lui permet de rester fluide et d’être polyvalent sans trop chauffer. À aucun moment nous avons été confrontés à des ralentissements.

Moyennant quelques restrictions graphiques, le BlackBerry KEY2 est un très bon compagnon de jeu. Il est équipé d’une puce Adreno 512 qui affiche de bonnes performances.

Le KEY2 de BlackBerry est surtout un smartphone qui conviendra aux utilisateurs voulant rester productifs. Pour ce faire, il propose une interface très pratique qui, une fois couplée au BlackBerry Hub, vous permettra de mieux vous organiser. Sur le Hub, vous retrouverez vos contacts, vos messages (SMS, réseaux sociaux, etc…), votre agenda ainsi que différents widgets.

Un photophone correct

Avec son double capteur dorsal de 12 millions de pixels (f/1.8 et f/2.6), le BlackBerry KEY2 réalise de bonnes photos sans parvenir à égaler un Huawei P20 ou un OnePlus 6. Dans des conditions de bonne luminosité, les résultats sont très satisfaisants même si le traitement numérique est assez lourd. C’est beaucoup plus compliqué la nuit ou dans des pièces sombres puisque les défauts de celui-ci sont encore plus présents.

À l’avant, on trouve une caméra de 8 millions de pixels qui sert de bons selfies quand la lumière est là, encore une fois.

Conclusion

Le BlackBerry KEY2 présente de nombreux atouts à commencer par son clavier physique qui a été grandement amélioré. Combiné à l’écran 3:2 et au BlackBerry Hub, il est le parfait compagnon du mobinaute qui souhaite rester productif et organisé. Malheureusement, il n’a pas que des qualités. On reprochera notamment le manque de luminosité de la dalle ainsi que le traitement numérique trop chargé sur la partie photo.

[ TEST ] BlackBerry KEY2 : que vaut cette nouvelle génération à clavier physique ?
3.1 (62.86%) 7 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here