Test Logitech Wireless Touch Keyboard k400 Plus : Pilotez votre PC depuis le canapé

2

Logitech K400 Plus

S’il est désormais aisé de connecter son ordinateur au téléviseur pour profiter de son contenu multimédia, son contrôle est beaucoup moins évident puisqu’il faut se déplacer pour lancer la lecture d’un film ou disposer d’un long câble HDMI pour garder l’ordinateur près de soi, ce qui n’est pas très pratique. Pour faciliter la tâche, Logitech propose avec le k400 Plus de piloter son ordinateur depuis le canapé. Une excellente idée puisque ce clavier compact se connecte sans fil et dispose aussi d’une fonction souris via son pavé tactile.

Au déballage

Logitech K400 Plus

Ici, pas de fioritures ! A l’ouverture de la boite on trouve le clavier, le mini adaptateur sans fil basé sur la technologie Unifying (2,4 GHz) et une notice qui tient sur une simple feuille de papier. Cela laisse présager une installation rapide du clavier. On regrettera juste l’absence de piles (type AA) qu’il faudra prévoir lors de l’achat. Pour le design, Logitech a choisi la sobriété avec un plastique gris foncé et une finition certes soignée mais qui laisse un arrière-goût de « pas cher ». La marque nous ayant habitué à des matériaux plus classieux mais soit… Du côté des touches, on oublie le modèle « chiclet » (avec touches séparées) que l’on trouve sur la majorité des ordinateurs portables pour un modèle plus classique qui lui donne un air « old school ». Le pavé tactile est similaire aux « Trackpad » que l’on trouve sur les ordinateurs portables avec deux boutons simulant le clic gauche et droit. Enfin, le logiciel de configuration appelé « Options » est téléchargeable depuis le site du constructeur.

Ergonomie

Logitech K400 Plus

 

Le k400 Plus dispose naturellement des fonctions multimédia comme des boutons dédiés au réglage du volume et un bouton pour le mode muet qui, par ailleurs, tombent bien sous le pouce de la main droite. D’autres fonctions sont également disponibles sur les touches F4 à F12 comme le lancement de l’application musique de Windows 8.1 ou du Media player sous Windows 7, le changement de plages de musique, la possibilité de basculer de l’écran de l’ordinateur vers celui du téléviseur, d’effectuer une recherche et même d’éteindre l’ordinateur le cas échéant. Petit plus, sur les touches F1 à F3 on retrouve les trois fonctions (home, retour et basculement entre les applis) dédiées à l’environnement Android puisque le k400 Plus est aussi compatible avec les appareils idoines. Dans ce cas précis, il suffira de connecter l’adaptateur Unifying sur un port USB de la tablette si bien entendu elle dispose d’un port standard. Enfin, on trouve un bouton jaune sur le haut à gauche du clavier qui simule le clic gauche de la souris. Pratique, puisqu’il est accessible directement avec le pouce de la main gauche lorsque l’on tient le clavier à deux mains.

A l’usage

Logitech K400 Plus

L’installation du k400 Plus ne prend que quelques secondes. Une fois l’adaptateur Unifying connecté à l’ordinateur, on met sous tension le clavier via l’un interrupteur dédié et la connexion s’effectue instantanément. Bien évidemment, l’objectif de connecter un ordinateur au téléviseur n’est pas de faire de la bureautique mais de profiter de tout son contenu numérique sur le grand écran du salon. Pour que cet usage soit le plus convivial possible nous vous conseillons d’installer l’application Kodi (anciennement XBMC) qui transformera votre ordinateur en « Media Center ». Dès lors, l’utilisation du clavier k400 Plus prend tout son sens. Installé au fond de son canapé on prend ainsi le contrôle de l’interface multimédia. Le déplacement du pointeur de la souris s’effectue aisément avec le pavé tactile qui est, par ailleurs, très réactif. Chose pratique, par un geste de deux doigts, on peut faire défiler verticalement ou horizontalement les albums, films et autres photos ce qui facilite d’autant la navigation. Bien entendu, il est possible de modifier le comportement du pavé tactile via le logiciel Options. Très bon point aussi pour la fonction première des touches F1 à F12 qui est désactivée par défaut pour accéder directement aux fonctions multimédia ce qui évite l’appui sur la touche « Fn ». La légèreté du clavier fait qu’on le manipule avec aisance et la frappe reste agréable malgré une première impression un peu « cheap » des touches.

Notre avis

Au final, le clavier k400 Plus nous laisse une plutôt bonne impression. Malgré son aspect un peu « old school », il répond parfaitement à sa fonction qui est de contrôler un ordinateur depuis un canapé pour profiter de tout son contenu multimédia sur le grand écran du salon. L’utilisation du pavé tactile est similaire aux Trackpad que l’on trouve sur les ordinateurs portables, vous ne serez donc pas déstabilisés sur ce point. Autre bon point, l’accès direct aux fonctions multimédia présentes sur les touches F1 à F12 et la présence du bouton jaune qui simule le clic gauche de la souris, pratique lorsque l’on tient le clavier à deux mains. La frappe reste agréable même si on aurait préféré un modèle « Chiclet ». A noter que Logitech annonce une autonomie d’environ 18 mois à raison de deux heures d’utilisation quotidienne, une bonne chose. Seul petit bémol, les piles ne sont pas fournies alors que de nombreux autres claviers sans fil (du même constructeur) en sont pourvus d’office…

Les trois concurrents

– Microsoft All-in-One Media : 39,90 €

– Advance Smart Touch Wireless Keyboard : 36,90 €

– Keysonic ACK-540RF : 39,90 €

Notes

– Qualité de fabrication : 3/5

– Fonctionnalités : 4/5

– Ergonomie : 4/5

– Rapport qualité/prix : 4/5

Note finale : 8/10

Le prix : 45 €

Test Logitech Wireless Touch Keyboard k400 Plus : Pilotez votre PC depuis le canapé
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire