[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !

2

Si le marché de la tablette n’est pas au beau fixe, Microsoft continue de sortir des modèles hybrides particulièrement séduisants. La Surface Pro 2017 n’est pas une exception.

[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !
Test de la Microsoft Surface Pro 2017

Disponible à partir de 949 euros, la nouvelle Surface Pro offre le meilleur du 2-en-1. Nous avons eu à notre disposition la tablette dans sa version Intel Core i5, 8 Go de mémoire vive et un SSD de 256 Go (1449 euros). Elle était accompagnée d’un clavier type cover alcantara (179.99 euros), d’un stylet (109.99 euros), d’un Surface Dial (109.99 euros) d’une docking station (229.99 euros). Microsoft ne change pas une équipe qui gagne en gardant les mêmes lignes mais en améliorant la fiche technique de ses appareils.

Microsoft Surface Pro 2017 : un design qui évolue peu mais qui demeure toujours aussi séduisant

Il est difficile de distinguer la Surface Pro 2017 à la Surface Pro 4. Il faut dire que la firme de Redmond n’a pas vraiment touché au look de la nouvelle génération. On reste donc sur un boîtier en magnésium, qui propose des courbes plus généreuses, et toujours cette possibilité d’utiliser de différentes manière cette tablette 2-en-1 grâce à son pied à l’arrière.

[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !
Plusieurs modes d’utilisation grâce à son pied

Le clavier, malheureusement vendu à part, se connecte toujours grâce à des aimants. Nous avons eu droit au clavier rétroéclairé type cover alcantara qui est très agréable à utiliser. De plus, il dispose d’un touchpad également convaincant.

[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !
Le clavier type cover alcantara de la Microsoft Surface Pro 2017

La connectique ne bouge pas d’un poil sur cette Microsoft Surface Pro 2017 avec un port USB 3.0, un port microSD, un port Surface Connect, un port Jack 3.5 mm et d’un mini Display Port.

Test Microsoft Surface Pro 2017
Une connectique complète mais sans USB-C

Un écran sensationnel qui se parcourt facilement avec le Surface Pen

Là encore, Microsoft touche très peu à la dalle de son nouveau modèle. Quelques améliorations sont apportées et nous arrivons à un résultat exceptionnel. La Microsoft Surface Pro 2017 est doté d’un écran PixelSense de 12.3 pouces d’une définition de 2736 x 1824 pixels. Avec un très bon taux de contraste et une colorimétrie quasiment irréprochable, cette génération offre un spectacle visuel intense et mémorable. D’autant plus que la luminosité maximale est tout simplement éblouissante.

Le Surface Pen de cette tablette hybride se manie parfaitement bien et est une alternative plutôt convenable au clavier. Il faut dire qu’il est très précis grâce à ses 4 096 points de pression. Nous avons aussi pu tester le Surface Dial qui est un outil particulièrement pratique. En effectuant une pression dessus, vous allez pouvoir ouvrir un menu déroulant qui vous simplifiera la vie. Vous pourrez par exemple régler le volume d’une musique ou changer la couleur que vous utilisez sur Paint.

[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !
Un hamburger original cuisiné sur Paint 3D

Des haut-parleurs décevants

N’envisagez pas d’écouter de la musique avec les haut-parleurs de la Microsoft Surface Pro 2017. Ils sont encore loin d’être convaincants surtout lorsque l’on pousse le son à fond. Par contre, la sortie casque est à louer. Sur ce point, la tablette du constructeur étasunien a la chance de pouvoir compenser.

Une configuration technique qui fait le travail avec un excellent processeur de 7e génération

Comme dit plus tôt, la Microsoft Surface Pro 2017 que nous avons testée était équipée d’un processeur Intel Core i5-7300U « Kaby Lake » cadencé à 2.6 GHz. Couplé à 8 Go de mémoire vive, il a fourni d’excellentes performances.

Évidemment, cette tablette hybride n’est pas faite pour jouer aux dernières sorties vidéoludiques. Notre version embarquait une puce Intel HD Graphics 620 et elle a rapidement montré ses limites. Il n’en demeure pas moins que la Microsoft Surface Pro 2017 et le compagnon idéal des créatifs.

Une autonomie en hausse mais qui reste dans la moyenne

Microsoft annonce sur son site que la Surface Pro 2017 a une autonomie de 13.5h en vidé sauf qu’en réalité, nous avons atteint les 6h en regardant des vidéos sur YouTube avec une luminosité poussée à 25% et le son sur la sortie casque. On est donc la moyenne même si elle est surpassée par des appareils comme le Lenovo Yoga 920 qui tient 9h dans les mêmes conditions.

Test de la Microsoft Surface Pro 2017
La Microsoft Surface Pro 2017 et ses accessoires

Conclusion

La Microsoft Surface Pro 2017 garde les points forts de la génération précédente tout en se permettant d’embarquer quelques améliorations. Cette tablette hybride est toujours aussi technique convaincante et pratique surtout avec ces accessoires mais elle est malheureusement vendue en kit et l’addition devient très salée si l’on veut vraiment vivre la meilleure expérience possible.

[ TEST ] Microsoft Surface Pro 2017 : toujours plus loin, plus haut et plus fort !
4.5 (90%) 2 votes

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire