Test Philips IZZY BM5 : Le multiroom en mode easy

0

Philips IZZY BM5

Avec cette gamme d’enceintes IZZY, Philips veut rendre l’audio multiroom le plus simple possible. On branche, on connecte un smartphone ou un autre appareil Bluetooth et le tour est joué ! Ce système permet d’ajouter jusqu’à cinq autres enceintes et de les disposer n’importe où dans la maison. Philips met en avant la simplicité d’installation et d’utilisation, il n’y a pas d’application à télécharger et un simple bouton suffit à regrouper les différentes enceintes.

Au déballage

Philips IZZY BM5

Cette enceinte IZZY ressemble à un cube aux arêtes arrondis, il mesure 16,5 cm de côté et sa hauteur est de 11, 8 cm. Un tissu acoustique de couleur noire recouvre en quasi-totalité l’enceinte, seule la base adopte une couleur argentée et le dessus un aspect noir mat. L’arrière laisse apparaître un évent acoustique de 2,5 cm de diamètre, il permet de laisser échapper l’air en provenance des haut-parleurs et sert également à l’accord de charge de cette enceinte bass-reflex. Le sommet de cette BM5 comporte un gros bouton de volume rotatif, il est cranté pour une meilleure préhension mais tourne librement sans repères de niveau sonore. Quatre petits boutons plus discrets servent à la mise en route, au groupement d’enceintes, à la connexion Bluetooth et à la lecture/pause d’un morceau de musique. On branche l’enceinte sur le secteur via l’adaptateur secteur, le voyant Bluetooth se met automatiquement à clignoter. La première étape consiste à connecter un smartphone ou une tablette à l’enceinte. Cette opération s’effectue en quelques secondes, mais on aurait aimé un appairage via le NFC qui est absent. Il ne reste plus ensuite qu’à écouter sa musique. C’est la version solo, pour le multiroom il faut rajouter une enceinte supplémentaire, on peut aller jusqu’à cinq. La manœuvre est aussi simple, on appuie trois secondes sur le bouton « Group » sur l’enceinte principale, des petites diodes vertes indiquent le démarrage de la connexion. Sur l’autre enceinte, on enclenche de la même manière le bouton « Group » et en moins de 15 secondes le dessous du bouton de volume s’éclaire en vert. L’opération est réussie.

Comment elle sonne ?

Philips IZZY BM5

Les deux haut-parleurs large de bande de 2,5 cm placés à l’avant de l’enceinte font ce qu’ils peuvent mais les écoutes manquent de profondeur et de graves. Malgré le montage en bass-reflex avec un évent arrière, les basses fréquences sont trop timides. Philips a privilégie les aigus et le médium, la puissance proposée est acceptable et on ne note aucune distorsion à fort volume. Il n’y a aucun réglage de tonalité ou de modes DSP pour améliorer la prestation sonore. Les écoutes sont dynamiques, les voix ressortent bien avec chaleur et une bonne présence. Les instruments acoustiques sont également bien traités. Néanmoins, cette enceinte est à la peine avec des musiques complexes comme du classique ou du jazz. On regrette juste qu’il ne soit pas possible de grouper deux enceintes pour des écoutes stéréo.

Les raffinements

Philips IZZY BM5

Le système IZZY de Philips repose sur la simplicité, le Bluetooth a donc été privilégié pour la connexion à l’enceinte principale. La portée de cette technologie sans fil est de 10 mètres. Les enceintes secondaires sont connectées entre-elles via la technologie Izzylink qui s’appuie sur la norme IEEE 802.11n. Ce réseau supporte jusqu’à cinq enceintes sur une distance de 100 mètres. Il est aussi possible de changer d’enceinte principale. Pour cela, il suffit d’appuyer sur le bouton Bluetooth de l’enceinte choisie pour diffuser la musique sur toutes les autres. On peut également dégrouper une enceinte en appuyant sur le bouton Group, elle ne fait alors plus partie provisoirement du réseau IZZY. L’enceinte est compatible avec n’importe quel service musical comme Deezer, Spotify ou Qobuz.

Notre Avis

Si votre principale préoccupation est de passer au multiroom audio sans vous prendre la tête avec le téléchargement d’une application, la configuration du réseau et autres mots de passe, cette solution IZZY est faite pour vous. On ne peut pas faire plus simple ! Au niveau sonore, ce n’est pas de la Hi-Fi et les écoutes manquent de relief, de profondeur et le registre grave n’est pas le plus convaincant. Toutefois, les voix ressortent bien et le volume sonore est satisfaisant pour sonoriser une petite pièce. En outre, Philips va proposer en 2016 d’autres enceintes pour muscler sa gamme comme l’Izzy+ ou l’Izzy Tower qui devraient permettre d’aller plus loin dans la restitution sonore.

Les trois concurrents

Sonos Play :1 – 229 euros

Harman Kardon Omni 10 – 199 euros

Pure Jongo S3X – 199 euros

Caractéristiques

– Type : enceinte sans-fil multiroom

– Puissance : 5 W RMS

– Réponse en fréquence : NC

– Haut-parleurs : 2

– Connectique : Bluetooth version 2.1 + EDR, audio mini jack 3,5 mm

– Formats audio lus : MP3, WMA, Mpeg 4, AAC (48 kHz/24 bits), WAV, FLAC et AIFF

– Compatibilité : Android, iOS

– Dimensions : 16, 5 x 11, 8 x 16, 5 cm

– Poids : 1,1 kg

Notes

– Qualité de fabrication : 7/10

– Fonctionnalités : 6/10

– Performances : 7/10

– Ergonomie : 7/10

– Rapport qualité/prix : 7/10

Note finale : 6,8/10

Le prix : 130 €

Test Philips IZZY BM5 : Le multiroom en mode easy
2.8 (55.38%) 13 votes
Philips IZZY BM5

7/10

Philips IZZY BM5

Les Plus

  • La grande simplicité d'utilisation
  • Bonne tenue en puissance
  • Le multiroom en mode vraiment easy

Les Moins

  • Pas de fonctions sophistiquées
  • Des écoutes moyennes
  • Pas de NFC

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here