Test Sandisk Extreme 500 240 Go , sauvegardez vos données en un éclair

0

Sandisk Extreme 500-01

Avec le disque portable Extreme 500, Sandisk propose de s’affranchir du disque dur traditionnel pour un modèle basé sur la technologie SSD. L’avantage, ici, est de profiter des taux de transfert nettement plus rapides de la mémoire flash associé à la connexion USB 3.0. De plus, on bénéficie d’une meilleure solidité comparée à un disque dur qui pourrait être endommagé au moindre choc. Si la capacité maximum des SSD reste encore en deçà de celle des disques durs, les 240 Go de l’Extreme 500 seront amplement suffisants pour une sauvegarde au quotidien et en déplacement.

Au déballage

La boite contient le strict minimum : le SSD, un câble micro USB 3.0 vers USB 3.0 et une notice d’installation. Pour l’Extrême 500, Sandisk a fait le choix d’un design original avec une forme carrée aux coins arrondis. L’un des coins comprend le connecteur micro USB 3.0. On notera, la présence d’une bande en caoutchouc qui entoure le SSD pour le protéger des chocs et des chutes. La prise micro USB 3.0 est également protéger par un capuchon. Dans la diagonale opposée à la prise, on trouve un anneau pour pouvoir accrocher le SSD à un porte-clés ou un tour de cou, le cas échéant. L’Extreme 500 profite d’une finition, certes tout en plastique, mais bien finie. Sandisk a même été jusqu’à ajouter une surface en caoutchouc sur le dessous pour assurer un bon maintien du SSD lorsqu’il est posé sur le bureau. Une bonne idée.

Une fois allumé

L’Extreme 500 n’est assurément pas un disque multimédia. Il se contente juste de stocker des fichiers quels qu’ils soient et peut aussi les protéger grâce au logiciel maison baptisé « Sandisk SecureAccess ». Ce logiciel sécurise les fichiers sensibles en créant une sorte de coffre-fort privé sur le SSD. L’accès au coffre est protégé par un mot de passe personnel et les fichiers sont automatiquement cryptés. Dès lors, vos données seront inaccessibles si par mégarde vous perdez le SSD ou si on vous le vole.

Sous le capot

Sandisk Extreme 500-02

L’Extreme 500 propose un espace de stockage de 240 Go. Le SSD s’appuie sur de la mémoire flash que l’on retrouve sur les modèles internes du constructeur. Si Sandisk annonce des taux de transfert de 415 Mo/s en lecture et 380 Mo/s en écriture, dans la pratique, les tests synthétiques nous montrent des résultats assez éloignés. Nous avons mesuré 383 Mo/s en lecture et 266 Mo/s en écriture. Cependant, ces résultats sont nettement supérieurs à un disque dur externe (7 200 tr/min) qui affiche des performances de l’ordre de 125 Mo/s en lecture et 110 Mo/s en écriture. Plus proche d’une utilisation au quotidien, nous avons chronométré la copie d’un ensemble de fichiers comprenant des documents de différentes tailles, des MP3 et un fichier video correspondant à un film en Full HD soit un total de 4,6 Go. Résultat, il a fallu 33 secondes pour copier l’ensemble des fichiers depuis l’ordinateur vers le Sandisk Extreme 500 et 22 secondes pour l’opération inverse, ce qui est très rapide. Bon point également, dépourvu d’éléments mécaniques, le disque est extrêmement silencieux.

Les petits plus bienvenus

Sandisk garantit ses SSD pendant 3 ans. Comme souvent chez les constructeurs, il est possible de procéder à un remplacement si l’appareil présente un dysfonctionnement avéré mais la récupération des données n’est pas prise en charge. Il est donc conseillé d’effectuer régulièrement des sauvegardes sur un autre disque pour plus de sécurité.

Notre avis

Left angle product images - hi & low res
Left angle product images – hi & low res

Le Sandisk Extreme 500 tient ses promesses quant à la sauvegarde et le stockage des données. Certes, sa capacité de stockage est restreinte (240 Go) mais elle sera suffisante pour du stockage au quotidien. Surtout, le choix de la technologie SSD offre une très bonne rapidité de transfert. La véritable limitation tient en l’interface USB 3.0 qui est en quelque sorte le frein du SSD. On a hâte de voir débarquer les appareils compatibles USB 3.1 Type C (Gen 2) qui offriront de meilleurs débits. En attendant, l’Extreme 500 rempli convenablement son office et propose même de protéger vos données sensibles grâce au logiciel « Sandisk SecureAccess ». Une bonne chose pour les accros à la sécurité.

Les concurrents

LaCie Porsche Design Mobile P’9223 250 Go – 240 €

Samsung MU-PS252B 250 Go – 150 €

 

Caractéristiques

Sandisk Extreme 500-03

Type :

SSD externe

Capacité :

240 Go

Interface :

USB 3.0

Câble :

USB 3.0 vers micro USB 3.0

Dimensions :

7,5 x 7,5 x 1 cm

Poids :

40 g

 

Notes

Qualité de fabrication : 4

Fonctionnalités : 4

Performances : 5

Ergonomie : 5

Rapport qualité/prix : 4

 

Note finale : 9/10

Noter cet article

Pas de commentaires

Laisser un commentaire