Test G-Drive 4 To, Pour les gourmands du stockage

1

Si vous avez besoin d’une importante capacité de stockage pour sauvegarder vos musiques, photos et vidéos, G-Technology propose son G-Drive de 4 To soit l’équivalent de 470 films DVD ou 148 Blu-ray. Bref de quoi voir venir. Et pour satisfaire tous les utilisateurs qu’ils soient sur PC ou Mac, le G-Drive est compatible à la fois USB 3.0 et Thunderbolt, les deux standards de connectique à haut débit. Notez toutefois que le Thunderbolt à tendance à s’effacer au profit de l’USB 3.0 qui est désormais de mise sur les ordinateurs de la marque à la pomme.

GDRIVE1.jpg
À l’ouverture de la boîte, on peut dire clairement que G-Technology destine son disque dur au monde Apple avec un châssis en aluminium brut de fonderie qui se marie parfaitement avec les iMac et autres Macbook. Pour autant, les utilisateurs PC apprécieront aussi le design classieux du disque qui prônera fièrement sur le bureau. La finition est soignée avec la présence de petits trous dans le châssis et d’un discret radiateur passif pour dissiper la chaleur produite lors du fonctionnement du disque. Un bon point puisque cela évite l’utilisation d’un ventilateur qui est généralement synonyme de nuisance sonore. Du côté des accessoires, le G-Drive est fourni avec un câble USB 3.0 et un câble Thunderbolt et l’adaptateur secteur pour son alimentation.

Le G-Drive va droit au but, le stockage. Ici, pas de logiciel de sauvegarde ou de fonctions multimédia. Pour utiliser le disque, il suffit de le connecter en USB 3.0 ou en Thunderbolt le cas échéant. Petite particularité, le disque est préformaté pour une utilisation avec des Mac. De fait, lorsqu’on le connecte à un PC, Windows ne l’affiche pas dans l’explorateur de fichier. Pas d’inquiétude, il faudra juste reformater le disque à partir du gestionnaire de disque de Windows pour qu’il puisse le reconnaître.

Légèrement bruyant mais rapide

GDRIVE3.jpg
Le G-Drive intègre un disque dur à 7200 tr/min au format 3,5 pouces. Il est d’origine HGST qui est l’un des quatre grands constructeurs dans ce domaine. Il s’appuie sur l’interface SATA 3 qui est reliée à une électronique de conversion vers l’USB 3.0 et le Thunderbolt. Pour rappel, la norme SATA 3 affiche un débit théorique de 768 Mo/s, l’USB 3.0, 600 Mo/s et le Thunderbolt, 1,2 Go/s. Cependant, dans la pratique, ces débits ne sont jamais atteints à cause de la technologie intrinsèque des disques durs qui stagnent aux alentours des 150 Mo/s théoriques. Pour nos tests, nous avons connecté le G-Drive à notre PC de test en USB 3.0. Avec nos logiciels de mesures synthétiques nous avons mesuré un débit moyen de 131 Mo/s en lecture et 130 Mo/s en écriture ce qui est tout à fait acceptable et dans la moyenne des disques durs externes. Plus concrètement, nous avons chronométré la copie d’un ensemble de fichiers représentatif d’une sauvegarde comprenant des documents de différentes tailles, des MP3 et un fichier vidéo correspondant à un film en Full HD soit un total de 4,6 Go. Résultat, le G-Drive s’est montré plutôt véloce puisqu’il a fallu seulement 35 secondes pour copier l’ensemble des fichiers depuis le disque dur du PC vers le G-Drive et 27 secondes pour l’opération inverse. Petite remarque tout de même, en fonctionnement, le disque dur n’est pas très discret surtout dans un environnement silencieux. Sans pour autant être dérangeant, cela pourrait agacer certains utilisateurs. Heureusement, le disque dur se met en veille lorsqu’il n’est pas sollicité ce qui limite la nuisance sonore. Comptez environ 6 secondes en sortie de veille pour que le disque soit de nouveau accessible.

G-Technologie garantit ses disques pendant trois ans ce qui est une bonne chose. La marque précise également qu’un remplacement peut être envisagé si le disque présente un dysfonctionnement, mais charge à l’utilisateur de sauvegarder ses données sur un autre disque. Comme souvent, la lecture des conditions de garanties est vivement conseillée pour éviter des déconvenues.

Un produit beau, performant mais cher

GDRIVE2.jpg
Le G-Drive 4 To est une solution intéressante pour ceux qui ont besoin d’une grande capacité de stockage. Les sauvegardes s’effectuent rapidement. Quant à la connectique Thunderbolt, la question de son utilité reste posée, d’une part, parce qu’elle n’apporte pas un meilleur débit vu les limitations intrinsèques de la technologie des disques durs, les résultats étant similaires à ceux obtenus en USB 3.0. D’autre part, les ordinateurs Apple étant aussi équipés de ports USB 3.0, son usage perd tout son sens d’autant qu’il n’est pas possible de chaîner plusieurs périphériques Thunderbolt avec le G-Drive, celui-ci étant dépourvu d’un deuxième connecteur nécessaire pour cette fonction. Reste, la question du prix de 400 € qui nous semble assez élevé. Certes, le G-Drive est beau, classieux et performant, mais c’est chèrement payé pour du design et un connecteur Thunderbolt d’autant que le disque dur seul hors châssis s’affiche seulement aux alentours des 200 € !

CARACTERISTIQUES

Capacité
4 To; Disque dur à 7200 tr/min

Connectique
USB 3.0, Thunderbolt; Câbles USB 3.0 et Thunderbolt fournis

Compatibilité
Mac OS X 10.7, Windows 8.1, 7 et Vista

PRIX

400 euros

Les trois concurrents

LaCie d2 USB 3.0 : 295 €
Western Digital My Book : 250 €
Seagate Expansion Desktop USB 3.0 : 250 €

Test G-Drive 4 To, Pour les gourmands du stockage
Noter cet article

1 commentaire

  1. Pour ceux qui ont des iMacs datant de 2011 – 2012, le thunderbolt a tout son sens puisque ces anciens macs n’ont pas de prise USB 3 :)

    Du coup votre point négatif à ce niveau n’en est pas vraiment un !

Laisser un commentaire