Test Toshiba Canvio AeroCast, Partagez vos données sans fil

0

Depuis que les contenus dématérialisés existent, il est devenu plus facile de les partager avec d’autres personnes. Les solutions sont nombreuses, de la simple clé USB que l’on s’échange en passant par le cloud ou sinon plus simplement en exploitant le réseau WiFi avec le Toshiba Canvio AeroCast. Ce disque dur autonome promet de partager les données qu’il stocke, simultanément entre six personnes et même d’échanger des fichiers entre ordinateurs, smartphones et tablettes. Tout cela à l’aide d’une application disponible sur iOS et Android.

Toshiba_Canvio_AeroCast-03.jpg
Le Canvio AeroCast arbore un design sobre avec une finition tout en plastique noir. Il est livré avec un adaptateur secteur identique à ceux qui sont fournis avec les smartphones et un guide d’utilisation multilingue qui se borne au strict minimum. Deux pages sont consacrées à la prise en main, le reste étant détaillé sur le site Internet du constructeur. Le disque dur étant compatible USB 3.0, on trouve donc un câble idoine (USB 3.0 vers micro USB 3.0) qui sert aussi à la recharge de la batterie intégrée. En outre, le disque est pourvu d’un emplacement pour carte SD, ce qui est une excellente idée pour partager rapidement ses photos. D’une capacité de 1 To et d’un encombrement équivalent à deux paquets de cigarettes, le Canvio AeroCast n’est pas très imposant avec un poids de 270 g. Pour le reste, il dispose de trois indicateurs LED qui renseignent respectivement sur l’état de la batterie, l’activité du WiFi et sur celle du disque dur. Et évidemment sur l’activité de la carte SD. Pour finir le tour du propriétaire, on trouve un bouton marche/arrêt. Il suffit de maintenir le bouton enfoncé pendant deux secondes pour mettre en marche l’appareil ou l’arrêter.

Une mise en service très accessible

Toshiba_Canvio_AeroCast-01.jpg

La mise en service du Canvio AeroCast est très simple puisqu’une fois la batterie chargée, il suffit de le mettre sous tension avec le bouton approprié en le maintenant pendant deux secondes. Le disque dur s’initialise et créé son propre réseau WiFi. Bien entendu, il est possible de le connecter directement à son ordinateur en USB pour y copier son contenu multimédia qui sera ensuite accessible aux différents appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes.

Pour ces derniers, il faudra installer l’application « Toshiba Wireless HDD » qui est disponible sur l’Apple Store et le Play Store de Google. On regrette que application ne soit pas disponible pour les possesseurs de Windows Phone qui, même s’ils ne sont pas encore nombreux, aimeraient sans doute profiter de ce type de solution. Espérons que Toshiba prenne en compte notre demande pour une future mise à jour pour Windows 10 Mobile.

Une navigation bien pensée

Parlons tout d’abord du disque dur. Il s’agit d’un modèle 2,5 pouces à 5 400 tr/min formaté en NTFS. Les utilisateurs Mac ne sont pas oubliés puisque Toshiba propose un pilote spécifique pour OS X. Nous avons mesuré les débits moyens et avons obtenus les résultats suivants : 118 Mo/s en lecture et 100 Mo/s en écriture, ce qui est dans la moyenne de ce type de disque. Dans la pratique, nous avons chronométré la copie d’un ensemble de fichiers comprenant des documents de différentes tailles, des MP3 et un fichier video correspondant à un film en Full HD soit un total de 4,6 Go. Résultat, il a fallu 41 secondes pour copier l’ensemble des fichiers depuis l’ordinateur vers le Canvio AeroCast et 42 secondes pour l’opération inverse, ce qui reste tout à fait acceptable. L’usage principal étant le partage de contenu avec les appareils mobiles, nous avons installé l’application sur un smartphone Android pour l’évaluer. Petite remarque, la reconnaissance du réseau WiFi créé par le disque dur se fait sans aucun souci même si la connexion exige une protection par mot de passe. Il n’est évidemment pas renseigné dans le manuel fourni. Il a fallu télécharger le PDF pour le trouver et ainsi accéder aux données. Bien entendu, le mot de passe peut être personnalisé. L’application, quant à elle, est conviviale avec un écran divisé en quatre qui représente les principales activités : images, vidéo, musique et documents. De plus, la navigation est bien pensée puisque l’on retrouve dans la partie basse de l’écran les différents média : disque dur, carte SD et local qui correspond à l’espace de stockage de l’appareil mobile. Un bouton « Fichier/dossier » permet, par ailleurs, de naviguer sur le disque dur à la manière d’un gestionnaire de fichiers et autorise la création de dossiers, les copier/coller et le renommage en cas besoin. De même, le transfert de données s’effectue aisément. Dans la pratique, la visualisation de photos, la lecture de vidéos et l’accès aux documents s’est passée sans aucune difficulté. Point pratique, la fonction sauvegarder qui permet de copier tout le contenu de son smartphone ou de sa tablette sur le Canvio AeroCast… A noter que la lecture simultanée de vidéos en Full HD ou plus peut être problématique si plus de trois utilisateurs se connectent simultanément au Canvio AeroCast. Enfin, l’autonomie du disque dur est de 5h10 mais il faut compter 3h de charge.

Toshiba_Canvio_AeroCast-02.jpg

Toshiba garantit ses disques pendant deux ans. Comme souvent chez les constructeurs, il est possible de procéder à un remplacement si l’appareil présente un dysfonctionnement avéré mais la récupération des données n’est pas prise en charge. Il est donc conseillé d’effectuer des sauvegardes sur un autre disque pour plus de sécurité.

Des performances honnêtes pour son prix

Alors, le Toshiba Canvio AeroCast tient-il ses promesses ? Oui, si l’on se limite à sa fonction de communication entre les différents appareils (smartphones, tablettes et ordinateur) et le disque dur WiFi. Dans ce cas, jusqu’à six personnes peuvent s’y connecter sans risques de ralentissements. En revanche, la lecture de vidéos lourdes au format Full HD, et au-delà, limite la fluidité dès que plus de trois utilisateurs sont connectés. Ce n’est évidemment pas dramatique mais le WiFi n limite, malgré tout, les débits. Un passage vers le standard ac pourrait améliorer la chose. Pour le reste, on aurait aimé un temps de recharge plus rapide car trois heures semblent tout de même assez long. Concernant le disque dur en tant que tel, ces performances sont dans la moyenne même si un modèle à 7 200 tr/min aurait encore amélioré les performances mais cela aurait sans aucun doute eu un impact sur l’autonomie. Enfin, l’application est quasi exemplaire avec une bonne ergonomie et une interface agréable. Au final, le Toshiba Canvio AeroCast répondra correctement à cet usage particulier de partage sans-fil entre appareils mobiles d’autant qu’à 160 €, il affiche un bon rapport qualité/prix.

Caractéristiques

Disque dur 2,5 pouces à 5 400 tr/min
Compatible WiFi b/g/n (WEP, WPA, WPA2)
Lecteur de carte SD
Batterie rechargeable
Autonomie
5h10
Connecteur USB 3.0
Dimensions
12,4 x 8,6 x 2 cm
Poids
270 g

Les trois concurrents

WD MyPassport Wireless – 180 euros
Seagate Wireless Plus – 180 euros
LaCie Fuel – 200 euros

Prix

Toshiba Canvio AeroCast – 160 euros

Test Toshiba Canvio AeroCast, Partagez vos données sans fil
Noter cet article

Pas de commentaires

Laisser un commentaire