L’Université de Kaist boycottée pour avoir développé des robots tueurs

1

En Corée du Sud, le bruit court qu’une université développerait des robots tueurs ce qui a provoqué de nombreuses altercations.

L’Université de Kaist boycottée pour avoir développé des robots tueurs
Des armes autonomes dans une université sud-coréenne ?

Des robots tueurs vraiment ? 50 chercheurs et scientifiques partout dans le monde appellent à boycotter l’Université de Kaist. Ladite université est alors évincée parmi ses confrères et les spécialistes en robotique et intelligence artificielle lancent un appel à l’ONU pour réagir face à cette situation.

Des robots tueurs : un danger pour l’humanité

D’après les chercheurs, le développement d’armes autonomes constituerait un réel danger pour l’homme, d’autant plus que dans le domaine militaire, la compétition à l’armement est une course incessante entre les nations. Des robots tueurs seraient l’arme infaillible de destruction, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter les scientifiques spécialistes dans le domaine.

Toby Walsh dénonce la fabrication d’armes autonomes

Un professeur de la célèbre université de Nouvelle-Galle-du-Sud de Sydney, Tom Walsh dénonce les agissements de l’Université de Kaist et alerte les Nations Unies. Il affirme : « Nous sommes dans une course à l’armement que personne ne veut voir se produire. Les actions de Kaist ne feront qu’accélérer cette course à l’armement. Nous ne pouvons pas tolérer cela ». Dans ses propos, il souligne que la création de robots tueurs pourrait être néfaste à l’homme et accélérer la course à l’armement.

L’université sud-coréenne victime de fausses accusations ?

Suite à son boycottage, l’Université de Kaist réagit et dément les propos du professeur Walsh en affirmant qu’aucune arme technologique n’était développée en son sein et que les accusations faites à son propos n’étaient pas fondées. Dans un rapport du Times Higher Education, le président de l’université aurait même nié les accusations en précisant que l’université sud-coréenne n’entreprenait pas et n’entreprendra jamais de recherches contraires à l’éthique et à la dignité humaine.

N’hésitez pas à réagir sur cette affaire dans les commentaires !

L’Université de Kaist boycottée pour avoir développé des robots tueurs
4 (80%) 1 vote

1 commentaire

  1. De toute façons, cette course à l’armement de type IA est déjà en cours (comme dans le passé pour les armes bactériologiques), même si c’est sous la forme de projets secrets (hou ,le « complotiste » !).
    La raison est simple pour un état qui tient à son hégémonie (au hasard, les états-unis , ces grands philanthropes et pourvoyeurs de la démocratie par les armes) : si on le fait pas, les « ennemis » (voyons, tout à fait par hasard, les russes) vont le faire et on perdra l’avantage…
    Donc, ces discours et moratoires ne servent à rien !

Laisser un commentaire