Sony Xperia Z Ultra : Titanesque

0

Le Sony Xperia Z Ultra est la réponse de Sony au phénomène des smartphones géants. Reste à voir si un écran de 6,44 pouces est vraiment utilisable.

Xperia_Z_Ultra-01.jpg

Le Sony Xperia Z Ultra fait partie de cette génération de smartphones géants que l’on a pu voir apparaitre depuis quelques mois. Mais avec un écran de 6,44 pouces (oui quand même) Sony n’a-t-il pas été trop loin ?

Adieu verre, bonjour alu

Xperia_Z_Ultra-03.jpg

Du point de vue design, le Z Ultra est dans la droite ligne du Xperia Z et de la Xperia Tablet Z. On retrouve l’essentiel des lignes des appareils cités avec toutefois quelques changements. Les bords par exemple n’utilisent plus du verre, mais de l’aluminium, plus solide et aussi plus agréable au toucher. Autre évolution, la prise Jack désormais positionnée sur le haut de la tranche droite n’est plus protégée par un cache, ce qui la rend nettement plus agréable à utiliser. Cependant le Xperia Z Ultra n’en perd pas pour autant sa résistance à l’eau. Le téléphone supportera toujours d’être immergé. L’ouverture au niveau de la prise jack le rend toutefois un peu plus vulnérable à la poussière et autres saletés. Malgré sa grande taille, le Z Ultra est toujours très fin (6.5 mm) mais aussi étonnamment léger avec un peu plus de 200 grammes sur la balance (212 très exactement). Le poids est d’ailleurs bien réparti, ce qui est important au vu de la taille de l’engin.

Xperia_Z_Ultra-06.jpg

Si le design est très réussi, on ne peut pas en dire autant de la prise en main. Avec un smartphone aussi grand l’ergonomie est sans surprise très moyenne. Malgré des efforts quant à la position des boutons (au milieu de la tranche) il est difficile, pour ne pas dire impossible d’utiliser le téléphone d’une seule main. A deux mains en revanche ce problème est nettement moins présent. Malgré la finesse Sony a fait l’effort de conserver un lecteur micro-SD (caché aux côté de l’emplacement micro-SIM. Sous une autre trappe on trouve le connecteur micro-USB, compatible MHL.

Image : bien mais pas top

Xperia_Z_Ultra-04.jpg

Avec un aussi grand écran, Sony avait intérêt à soigner la qualité de la dalle. Malheureusement le contrat n’est qu’à moitié rempli. D’un côté nous sommes satisfaits de la résolution choisie (1080p) tandis que luminosité et angles de vision sont bons. Cependant contraste et couleurs sont eux nettement moins satisfaisants. Les blancs ont en effet une sérieuse tendance à pencher vers le jaune tandis que le contraste est assez mauvais. En pratique ces défauts se font oublier sans trop de problèmes mais on aurait bien aimé avoir une dalle du même niveau que celle du HTC One.

Xperia_Z_Ultra-02.jpg

La partie photo est elle aussi une déception. Le capteur de 8 Mpixels fait un travail très correct pour peu qu’il y ait assez de lumière. Les photos sont nettes et détaillées. En revanche ça se dégrade très vite en basse lumière. Un problème renforcé par l’inexplicable absence de flash… Résultat, vous n’êtes pas prêts de réaliser des photos de soirée correctes avec le Xperia Z Ultra. Coté son, l’unique haut-parleur n’est pas fantastique et est même caché par la paume de la main lorsque le téléphone est utilisé en mode paysage. On est donc obligé d’avoir un casque ou des haut-parleurs pour profiter d’un son correct. Dernière remarque : la sortie jack est propre mais manque un peu de puissance ce qui peut être ennuyeux sur certains casques.

Un bête de course

Le Xperia Z est l’un des smartphones les plus puissants du moment, mais Sony ne s’est pas reposé sur ses lauriers et a utilisé le tout récent Snapdragon 800 pour le Xperia Z Ultra. Ce SoC est un véritable monstre avec ses quatre cœurs cadencés à 2,2 GHz. Pour ne rien gâcher la puce est accompagnée par 2 Go de mémoire vive tandis que l’on trouve 16 Go de stockage interne et un lecteur de cartes micro-SD. Ce dernier est d’ailleurs compatible SDXC, vous pourrez donc utiliser sans problème des cartes de 64 Go. Avec une telle puissance et un aussi grand écran on avait quelques craintes quant à l’autonomie. Cependant la batterie réussit sans trop de problèmes à tenir une journée d’utilisation. Comme sur tous les smartphones Sony on vous recommande fortement d’activer le mode STAMINA qui coupe tous les applications (hormis celles que vous autorisez) dès lors que l’écran est éteint. Avec cette option bien réglée on peut sans problème ajouter 50% de d’autonomie en plus.

Xperia_Z_Ultra-05.jpg

Restait à voir comment Sony s’était débrouillé au niveau software, et là encore on est agréablement surpris. Hormis quelques bugs liés au fait que notre modèle utilisait un OS en beta on est très satisfaits. L’Android utilisé est un 4.2.2 et est de loin le plus fluide que nous ayons rencontré. La surcouche Sony est assez légère et nous la trouvons plutôt agréable à utiliser, même si un peu datée visuellement. On passe rapidement sur les applications préinstallées, qui n’ont rien de bien originales. Avec un tel processeur sous le capot nous n’avons pas réussi à trouver un jeu ou une application a même de mettre l’Xperia Z Ultra dans les cordes.

Sony Xperia Z Ultra : trop grand, mais pourtant

Le Sony Xperia Z Ultra est une réussite technique, c’est indéniable. Le constructeur japonais nous montre qu’il est toujours parmi les meilleurs tant du point de vue design que technique. En revanche le choix d’un écran aussi grand est pour le moins compliqué pour une utilisation comme téléphone. Comme nous le disions avec d’autres modèles de phatblet, on est plus proche de la tablette que du téléphone. Si vous cherchez un appareil que vous pourrez glisser dans n’importe quel jean slim et qui vous permettra d’envoyer un texto tout en tenant votre café de l’autre main passez votre chemin. En revanche, si pour vous la fonction téléphonie est secondaire le Xperia Z Ultra n’est pas dénuée d’intérêt, loin de là. Son grand écran en fait un appareil parfait pour consommer du contenu, jouer ou même surfer sur le net. Sony a même pensé à proposer des accessoires permettant d’utiliser son smartphone géant sans avoir à le sortir de sa veste/sac. On a d’un côté, la SmartWatch 2 et de l’autre un « combiné » Bluetooth permettant de téléphoner sans avoir une pelle à tarte posée sur la joue. Malheureusement ces deux accessoires n’étaient pas disponibles au moment de l’écriture de ce test.

Xperia_Z_Ultra-07.jpg

En attendant, l’Xperia Z Ultra est clairement la meilleure phatblet du moment, si vous cherchez un tel format (et que vous avez un portefeuille bien rempli) foncez, pour les autres ce modèle ne présente pas un grand intérêt.

Caractéristiques :
– Réseaux : 4G, Quadri-bande, 3G+, Edge,
– Système d’exploitation : Android 4.2.2
– Processeur : Snapdragon 800 quadruple cœur 2.2 GHz
– Mémoire : 16 Go
– Écran : 6.44 pouces, 1920×1080 pixels
– Dimensions : 179.4 x 92.2 x 6.5 mm/212 g
– Connexions : A-GPS, Bluetooth 4.0, WiFi AC/n, micro-USB 2.0, NFC, micro-SD

Prix : 720 euros

Retrouvez tous les tests de Smartphones dans nos pages.

Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here