BlackBerry : le FBI s’attaque aux gangs qui utilisent des smartphones sécurisés

0

Le FBI a lancé une vaste opération pour arrêter le patron d’une société spécialisée dans la vente de smartphones d’un genre particulier. Il est question d’appareils BlackBerry sécurisés, particulièrement appréciés des organisations criminelles.

BlackBerry : le FBI s'attaque aux gangs qui utilisent des smartphones modifiés

Lorsque BlackBerry ne fait pas parler de lui pour des embrouilles judiciaires avec Facebook, cela concerne un sujet d’autant plus épineux. En dehors d’une poignée de professionnels restés fidèles, BlackBerry compte également des clients d’un autre genre : les gangs et autres organisations criminelles.

Phantom Secure, une entreprise spécialisée dans la vente de BlackBerry modifiés

Selon Motherboard, le FBI a arrêté Vincent Ramos, le patron de l’entreprise canadienne Phantom Secure. Son créneau : modifier des smartphones BlackBerry et Android, en leur permettant notamment d’envoyer des messages via des réseaux privés. Des modifications faites à dessein, dans le but de servir des activités criminelles. Dépourvus de caméras et de micro, les smartphones disposent d’un GPS désactivé et d’un navigateur web bloqué. Seul un service de messagerie chiffré passant par des serveurs à Hong Kong et au Panama était conservé.

Pour monter l’opération, le FBI a pu compter sur l’aide de la police canadienne. Plusieurs agents se sont fait passer pour des trafiquants de drogue afin d’identifier les acteurs de ce business. Parmi les amateurs des BlackBerry modifiés par Phantom Secure, on retrouve ainsi le cartel mexicain de Sinaloa. Au moins 20 000 de ces smartphones seraient en circulation, en Australie, à Cuba, au Mexique, au Venezuela ou encore auprès du gang des Hell Angels. De quoi rapporter des dizaines de millions de dollars à l’entreprise.

Pour BlackBerry, qui représente moins d’1% du marché premium des smartphones, ce sont, mine de rien, des parts de marché qui s’envolent. Un porte-parole de l’entreprise canadienne avait déclaré lors du MWC 2018 que l’objectif était de remonter entre 3 et 5%. Autant vous dire que la route est encore longue.

BlackBerry : le FBI s’attaque aux gangs qui utilisent des smartphones sécurisés
4.5 (90%) 2 votes

Pas de commentaires

Laisser un commentaire