Detroit : Become Human relance la polémique des jeux vidéo violents

0

La nouvelle bande annonce de Detroit : Become Human, diffusée dans le cadre de la conférence de Sony lors de la Paris Games Week 2017, comporte de la violence sur une femme et un enfant.

Detroit : Become Human jeux vidéo

Il se trouve que Esther Rantzen, qui n’est autre que la fondatrice de Childline (un organisme de lutte contre la violence faite aux enfants), a promptement demandé à Sony d’enlever du jeu ces scènes de violence contre des femmes ou des enfants. Elle propose comme autre alternative de simplement interdire la vente de Detroit : Become Human.

Detroit : Become Human, David Cage s’explique

Avant toute chose, voici le fameux trailer en question :

Dans le jeu, le joueur devra incarner différents personnages pour changer le cours des évènements dans différentes histoires. Cette fois-ci, nous sommes dans la peau de Kara, une gouvernante robotisée qui doit s’occupper des tâches ménagères ainsi que de la petite fille Alice. Et il se trouve que le père d’Alice, Todd, est violent. Le but du jeu sera donc, en prenant les bonnes décisions, de protéger Alice de son père violent.

Cette bande annonce, bien que violente à certains moments, ne montre jamais le père entrain de taper sa fille directement. Elle a pourtant créé une vraie polémique !

En effet, Leesa Waters de la NAPCAN (The National Association for Prevention of Child Abuse and Neglect) demande par exemple à tous les revendeurs en Australie de ne pas commercialiser ce jeu.

« Les violences faites aux femmes ainsi qu’aux enfants ne relèvent pas du divertissement. De ce que j’ai vu du trailer, le contenu est vraiment gênant. C’est tellement horrifiant que ça pourrait provoquer un traumatisme chez la personne qui le regarde, a fortiori un individu qui aurait subi des violences familiales. »

Et elle n’est pas la seule. Le jeu ayant déjà fait couler beaucoup d’encre depuis cette nouvelle bande annonce. David Cage de son côté, interviewé par Eurogamer, répond à toute cette polémique :

« J’essaie de raconter une histoire qui me parle, que je trouve intéressante, qui fait bouger les lignes. En tant que créateur, peut-être que mon rôle est justement de proposer quelque chose auquel personne ne s’attend. Ferais-je mon travail si je développais un jeu que vous aimeriez que je fasse ? Je ne pense pas – je crée quelque chose qui, à mes yeux, a du sens. »

Puis, il s’explique plus précisément au sujet de Detroit : Become Human :

« Sincèrement, j’estime que les gens devraient voir la scène, puis jouer au jeu pour la resituer dans son contexte et mieux la comprendre. La règle que je me suis fixé, c’est de ne jamais inciter à la violence, de ne jamais faire quelque chose gratuitement. Il doit y avoir un sujet, un sens, pour que ça parle aux gens. »

Que pensez vous de la bande annonce de Detroit : Become Human ? N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires !

Detroit : Become Human relance la polémique des jeux vidéo violents
4.5 (90%) 6 votes

Pas de commentaires

Laisser un commentaire