Piratage en France : la HADOPI se sent désarmée et impuissante

4

La HADOPI a récemment fait un rapport sur le piratage en France. L’autorité se sent « désarmée » face à la diversité des techniques utilisées par les pirates.

Piratage : la HADOPI se sent désarmée et impuissante
La HADOPI devra trouver d’autres moyens pour mieux combattre le piratage

La Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet continue son combat dans la lutte contre le piratage en France. Cependant, la tâche parait ardue et dépasse même les compétences et les moyens de l’institution. Une situation qu’elle a confirmée et partagée à l’occasion d’une conférence tenue le 22 janvier dernier.

La HADOPI désarmée face aux différentes techniques de piratage

« Nous sommes assez désarmés face à ces nouveaux services. Nous aimerions que l’on reconnaisse à la HADOPI un pouvoir de caractérisation de ces sites. C’est une hypocrisie que ces sites pirates puissent être accessibles et toujours pas fermés. Il nous faut informer les consommateurs, impliquer les intermédiaires et faciliter l’office du juge. » Voici comment s’est exprimée Pauline Blassel, secrétaire générale de la HADOPI, lors de la conférence citée plus haut.

La haute autorité semble impuissante face aux diverses techniques utilisées par les pirates. Si sa stratégie se focalise surtout sur la lutte contre le téléchargement en peer-to-peer, les pirates semblent aujourd’hui se tourner beaucoup plus vers le streaming et le DDL. Plus encore, ils ont tendance à se servir de seedbox et de VPN, ce qui rend la tâche encore plus difficile, voire impossible pour la HADOPI. D’après une étude effectuée par l’institution, en collaboration avec la société EY, les hébergeurs de fichiers comme UpToBox, 1fichier et Uploaded comptent de plus en plus d’utilisateurs chaque mois. Aussi, les contenus sportifs comptent désormais parmi les contenus les plus piratés, aux côtés des séries et films.

Que pensez-vous de la situation de la HADOPI face au piratage ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Piratage en France : la HADOPI se sent désarmée et impuissante
3.5 (70.91%) 11 votes

4 COMMENTAIRES

  1. La chronique d’un échec annoncé. C’est pas faute de l’avoir dit que cela serait impossible à contrôler. Que d’argent public encore gaspillé, plutôt que d’encourager et préserver la musique indépendante et le spectacle vivant. Quel gâchis.

  2. on pirate les sérier que long ne peux pas voire sur les chaine de fr vue les pub de mrd qu’il a je regarde une sérier je suis a la session 3 il a pas eux un épisode en fr voila pourquoi sa pirate en fr

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here