[ Jeudi 21 décembre 2006 ] par Benoît Dupont
TV LCD 32 pouces : l’heure du choix
|
 Prix en boutique (hors frais de port)
PANASONIC TX-L42DT50E TV LED 3D PANASONIC Marketplace by La Redoute 1065.10 €
PRIMERA LX900e Chrono Cartouche 2312.04 €
Panasonic TV LED AS500E 32 (TX32AS500E) Materiel.net 399.00 €
PANASONIC - TX-L 47 DT 60 E - TV - Ecrans Plats COBRASON 1199.00 €


Panasonic Viera TX-32LX60F : des couleurs éclatantes



Le téléviseur Panasonic révèle des couleurs éclatantes mais pas toujours justes. Néanmoins, la fidélité générale est correcte pour un téléviseur.



Pour rappel, ce graphique donne la différence entre la nuance de couleur désirée et celle réellement affichée.

  • Si DeltaE >3, alors la couleur affichée est sensiblement différente de celle exigée, cette différence pourra être perçue par l'utilisateur.

  • Si DeltaE <2, LaCie considère que la calibration est réussie, une légère différence persiste mais elle sera quasiment indécelable par son propriétaire.

  • Si DeltaE <1, la fidélité des couleurs est excellente.

  • C’est un travers souvent constaté sur beaucoup de téléviseurs. Par défaut, les couleurs ‘claquent’ vraiment. La saturation est impressionnante. Il conviendra de passer un peu de temps dessus pour adoucir le rendu et atteindre un niveau de fidélité acceptable. Bien sûr, il ne s’agit pas ici d’un moniteur informatique censé accueillir de la retouche photo mais tout de même… Fort heureusement, les possibilités de réglages sont nombreuses et il faudra au cinéphile un peu d’investissement en temps pour tirer le meilleur parti de ce téléviseur.



    En effet, il serait dommage de faire l’impasse sur l’étape de réglage tant le potentiel du 32LX60F est important. Malgré une luminosité impressionnante de 339,4 cd/m2, le téléviseur arrive à maintenir un niveau de noir hallucinant de 0,4 cd/m2. Résultat des courses, le contraste à l’écran est saisissant. La grande luminosité de l’appareil participe à la bonne impression de saturation qui se dégage de l’image. On pourra à loisir baisser un peu la luminosité mais une fois n’est pas coutume, on ne gagnera pas grand chose en profondeur de noir, au demeurant déjà excellente par défaut.

    Passé au Gretag Eye-one Display 2, le 32LX60F fait montre d’une richesse des couleurs satisfaisante. Mais le téléviseur ne fait pas de zèle et les couleurs sont aussi riches sur ce téléviseur que sur la plupart des modèles concurrents.



    Le gamut représente la richesse des couleurs affichées. Les coins du triangle sont les couleurs primaires (en synthèse additive). Ainsi, la surface du triangle représente l’ensemble des couleurs affichables en combinant les trois teintes primaires avec plus ou moins d’intensité pour chacune d’entre elles. Donc plus la surface du triangle est étendue, plus les couleurs sont riches.

    Uniformité spatiale

    Nous avons mesuré l'uniformité de l'éclairage sur la dalle.

    Pour ceux qui n’ont pas l’habitude de nos tests, voici un petit rappel de la méthode :

    Nous réglons la dalle sur 50 % de luminosité, 50 % de contraste et nous mesurons l'uniformité de l'éclairage dans une image blanche quadrillée en 64 zones de taille égale : le point le plus lumineux est considéré comme le point 100 %, la valeur du noir précédemment mesurée est considérée comme 0 %, les autres valeurs mesurées sont étalées ensuite.



    L’uniformité de la dalle n’est pas exceptionnelle. Toutefois, on ne constate pas de halos lumineux et la tâche sombre en haut à droite n’est pas visible à l’œil nu. Tant mieux. Mais on attendait un peu mieux sur ce plan d’un constructeur tel que Panasonic.


    Rendu des couleurs

    Si les couleurs sont éclatantes, l’écran requiert donc un peu d’investissement en temps de la part de l’utilisateur afin de le régler au mieux. L’écran brille surtout par son contraste vraiment exceptionnel et une saturation des couleurs impressionnante.



    < Panasonic Viera TX-32LX60F Panasonic Viera TX-32LX60F : dans le peloton >

     COMPARATEUR DE PRIX 
    Trouvez le meilleur prix
    OK